La musique, et vous?

du gros son et du bon son ? c'est tout ce qui est necessaire ici

Modérateur: Beck team

Re: La musique, et vous?

Messagede Bob » 10 Mar 2009 00:29

Koma a écrit:Bah moi j'y vais à doses variées en fait, j'aime déja beaucoup de groupes mais je suis surtout fan de 5 ou 6 en particuliers. Mais je dois écouter actuellement 70% de HH et 30% de rock (généralement des envies passagères ou des nouveautés découvertes). Ca dépend des gens j'imagine. Mais je suis vraiment plongé dedans pour le moment. Ca se trouve, je peux très bien virer HH total et dans 2 ans encore rechuter dans un autre truc, j'ai jamais prétendu être un rocker pur (m'enfin, après dix ans d'écoute bientot, je pense que un peu quand même).

Au fait, je sais plus si t'en as déjà parlé mais comme tu revisitais des "classiques" du hip-hop, t'as sûrement dû écouter un album de A Tribe Called Quest (une de mes récentes découvertes, j'adôôôre *_*)
Avatar de l’utilisateur
Bob
Le Chroniqueur
 
Messages: 1266
Inscription: 26 Avr 2005 20:08
Localisation: Lille

Re: La musique, et vous?

Messagede Aveuh » 10 Mar 2009 08:09

A tribe called quest ca déboite sa mère pour être poli !
We pretend it's personality
But it's really sexuality
We put faith in love and honesty
But the stuff that makes our history and sets us free is curiosity


Pain of Salvation - Curiosity
Avatar de l’utilisateur
Aveuh
Admin très con à la retraite
 
Messages: 4678
Inscription: 06 Juil 2006 21:04
Localisation: Paris mon amûûûr

Re: La musique, et vous?

Messagede Koma » 10 Mar 2009 15:48

Bah ouais, ATCQ c'est des super z'anciens les gars, ils sont un des piliers du HH, et ils ont toujours véhiculé un HH ludique, coloré, jazzy et fun, pour l'amour du HH et de la musique. Ils ont été parmi les premiers à l'époque à critiquer le gansta rap et sa violence.

Et puis surtout, Q-Tip quoi, le mec est devenu un putain de producteur sonore, ses beats et son flow sont massifs.

ATCQ je les ai découvert en écoutant Ganstarr, y'avait plusieurs feats avec eux. Puis grâce à ATCQ j'ai aussi écouté De La Soul ensuite.

D'ailleurs De La Soul et ATCQ font aussi partie du collectif des Natives Tongues (un truc artistique qui trainait pas mal avec la Zulu Nation d'Afrika Bambaataa) : http://en.wikipedia.org/wiki/Native_Tongues

J'ai pas d'albums sous la main, j'en ai écouté plusieurs chez un copain mais pour le moment j'ai acheté que leur Anthology en 2 CD qui trainait dans un bac promo.

D'ailleurs, je pensais, vu que t'aimes bien les trucs travaillant sur les ambiances Bob, tu devrais essayer The Jedi Mind Tricks, ça devrait te plaire (c'est un peu plus crade et sombre, parfois ça me fait aussi penser aux trucs de RZA et du Wu, mais c'est pas la même chose non plus).
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Re: La musique, et vous?

Messagede Leck » 10 Mar 2009 17:15

Koma a écrit:Elle s'infiltre partout, rampe, s'entortille.


Mes premiers contacts avec la musique c'est Henri Des, Steve Waring, et surtout Georges Brassens et Renaud. Plus tard, j'ai commencé à m'intérésser à la musique de Zelda et aux openings/endings de Gundam Wing. Des trucs plutôt épiques. Maintenant je sais discerner les influences de Two Mix dans ces génériques, je connais toujours pas celles de Koji Kondo, ce gros ouf. Je les aime encore.
Un Ovni Musical: cet espéce d'opéra avec des guitares électriques que j'entendais sur Rire et Chanson le soir.
J'ai commencé à devenir "in" en 4eme. Franz Ferdinand, les Red Hot Chili Peppers... Puis tout ce qui passait aux filles du Mouv.
Gràce à Gameplay RPG et à un pote, je rentre dans le metal avec Dream Theater. Puis dans la foulée, Angra, Iron Maiden, Nightwish, Slayer.
Au cours de mon année de 3eme, je découvre aussi Silverchair, The Black Mages, Marillion, Rhapsody (lol)...
La seconde sera l'année de mon épanouissement musical, aprés mon ban du forum de Gameplay RPG (devenu Background) et au fil des discussions avec les gens que j'y avais rencontré.
King Crimson, Symphony X, Queen (ah! le morceau de rire et chanson c'était ça!), Pink Floyd à donf, Pagoda et Nirvana, redécouverte des Red Hots (putain, entre Something in the Way, Under The Bridge et Death to Birth je vous dit pas mon état), et plus généralement construction de ma culture musicale.
Angra, c'est LE groupe de cette période, avec mon album préféré Holy Land. Quand André Matos était là, c'était un des plus grand groupes du monde, même maintenant je n'arrête pas de les citer dans ma tête.
Dans ces eaux là, découverte d'X Japan. Le groupe à donf tout le temps. De là je ne pouvais aller qu'à
The Doors, qui a rythmé mon année de première. D'abord au fil de Break On Through, quand j'étais heureux: premiers baisers, drogue, premiéres soirées, premiéres ivresses, premières gueules de bois... Puis évidemment je suis allé mal! Alors The End. Meilleure chanson du monde de la planéte? Pas si sur! Cette année là, je déboule dans la musique classique: Chopin, sans doute le musicien qui m'a donné la plus grande accolade de ma vie, Beethoven, et quelques autres. Je peut pas ne pas citer Smetana, Bach, Rachmaninoff, Orff.
L'été dernier je suis un peu rentré dans l'électro et le rap: Daft Punk, IAM, mais surtout Sébastien Tellier.
A rebrousse poil, en début d'année je suis allé à fond dans le trip psychédélique suite à ma lecture des Tentations de Saint Antoine. Jimi Hendrix, Hawkwind, Pink Floyd période Barrett... Et toujours The Doors, évidemment. Mais le groupe qui m'a le plus marqué cette année, ma plus grande claque depuis Chopin (à ce moment là), c'est The Misunderstood. En 1966, ils étaient au niveau de The Doors, des Pink Floyd meilleure époque, de Hendrix. Les Beatles sont des petites bites.
Au milieu de l'année, dans ma découverte de l'électro, une gemme: Rainbow Arabia, que j'aime plus trop en fait ces temps-ci. Quoique l'autre jour j'ai pratiqué la lutte pour la télécommande avec un pote en écoutant le CD et c'était trippant (on s'est fritté pendant quoi... vingt minutes? hahaha).
Enfin, et c'est tout récent, j'écoute de plus en plus de musique folk (entre Davy Graham et Robert Wyatt, l'ex Soft Machine, que j'ai découvert gràce à Tellier). Le dernier mec qui m'a mis l'accolade, c'est jackson C Franck. Ecoutez I Wanna Be Alone, c'est une merveille.

Bon, c'est un résumé assez large et qui ne va pas du tout dans le détail de mon parcours. J'ai écouté plein de trucs un peu inconnus (même des trucs que Koma cite en s'attendant à ce que personne comprenne - mec j'ai un album des Spacemen 3 sur mon ordi alors respect).

les albums dans lesquels je suis bien rentré:

Musique de la préhistoire:
Ludwig Van Beethoven - Symphonie n°9
Frédéric Chopin - Preludes (op 24)
Frédéric Chopin - Sonate N°2
Robert Johnson - Sa disco

50s: bin rien en fait

60s:
The Misunderstood - Before The Dream Faded (en fait c'est une compilation de leurs enregistrements aprés coup)
The Doors - The Doors
King Crimson - In the Court of the Crimson King
Wendy Carlos - music from A Clockwork Orange
The Jimi hendrix Experience - Are You Experienced? - Electric Ladyland
Davy Graham - Folk, Blues, and Beyond
The Velvet Underground and Nico - The Velvet Underground and Nico

70s:
Pink Floyd - Atom heart Mother - Ummagumma - The Wall - Dark Side of the Moon - Wish You Were Here
Deep Purple - Made In Japan
Lou Reed - Berlin

80s
Neil Young - Greatest Hits (Un des deux CDs qui sera TOUJOURS dans ma caisse quand j'en aurais une)
Queen - Greatest Hits I (le deuxiéme disque de ma voiture, et le disque avec tout dedans, sauf peut-être Death on Two Legs et The Show Must Go On, je sais plus.)
Basil Polidouris - Conan the Barbarian

90s
Jean Leloup - l'Amour est sans Pitié
Angra - Angels Cry, Holy Land
X Japan - Blue Blood, Ballad Collection (ah, lui aussi dans ma voiture)
Nirvana - Nevermind
Daft Punk - Discovery
Dream Theater - Scenes From a Memory

00s
Dream Theater - Octavarium
Sébastien Tellier - Sexuality
Iron Maiden - Death on the Road

Putain il doit en manquer. Mais c'est pas grave; c'est déjà bien pour votre gouverne hahaha.

Il faudrait aussi faire une liste des chansons qui m'on grave hanté à un moment ou à un autre... Mais là ça va de Oops I Did It Again à Ace of Spades en passant par Space Dye Vest, et c'est trop long. J'ai connu beaucoup plus d'artistes que d'actrices porno et ça me suffit pour mon autosatisfaction. Ecoutez The Misunderstood, ce groupe doit être plus connu que les Beatles dans 100 ans sinon je perds ma foi en l'humanité.
La distortion, c'est pour les garçons,
Et le Feedback, ça donne la niaque.
Mais les solos ça donne chaud,
Alors les filles se déshabillent.

Jacques Prévert.
Avatar de l’utilisateur
Leck
Poète De Cave
 
Messages: 2656
Inscription: 21 Fév 2007 19:52
Localisation: Clermont-Fd

Re: La musique, et vous?

Messagede Bob » 10 Mar 2009 22:26

Koma a écrit:D'ailleurs, je pensais, vu que t'aimes bien les trucs travaillant sur les ambiances Bob, tu devrais essayer The Jedi Mind Tricks, ça devrait te plaire (c'est un peu plus crade et sombre, parfois ça me fait aussi penser aux trucs de RZA et du Wu, mais c'est pas la même chose non plus).

Ouais j'connais ^^ J'avais écouté Visions of Gandhi, et j'ai récupéré leur premier album y'a pas si longtemps, faut que je l'écoute.
Avatar de l’utilisateur
Bob
Le Chroniqueur
 
Messages: 1266
Inscription: 26 Avr 2005 20:08
Localisation: Lille

Re: La musique, et vous?

Messagede Crypto » 11 Mar 2009 17:28

Koma a écrit:Bah moi j'y vais à doses variées en fait, j'aime déja beaucoup de groupes mais je suis surtout fan de 5 ou 6 en particuliers. Mais je dois écouter actuellement 70% de HH et 30% de rock (généralement des envies passagères ou des nouveautés découvertes). Ca dépend des gens j'imagine. Mais je suis vraiment plongé dedans pour le moment. Ca se trouve, je peux très bien virer HH total et dans 2 ans encore rechuter dans un autre truc, j'ai jamais prétendu être un rocker pur (m'enfin, après dix ans d'écoute bientot, je pense que un peu quand même).


Je trouve ça vraiment fort de pouvoir se plonger autant dans un mouvement et pendant aussi longtemps. Je trouve ça vraiment incroyable qu'un courant musical mobilise 70% de l'écoute totale, sans rire. Si je devais regarder de mon côté, le courant que j'écoute le plus ne doit pas dépasser les 10% de l'écoute générale.

Quand je vois que certains peuvent pendant des jours et des jours écouter seulement deux artistes pour ensuite passer à autre chose puis revenir dessus quand l'envie est là. Je trouve ça génial et ça me dépasse en même temps à vrai dire. Je préfère consacrer un petit laps de temps (quand je dis petit, tout est relatif) à un artiste/courant musical quotidiennement plutôt que de l'essorer de son essence sur une semaine par exemple. Quand je regarde de plus près, ils y a très peu d'albums que j'arrive à écouter d'un bout à l'autre, dix au maximum. Je sais que c'est peu, mais je me lasse très vite et j'ai l'impression d'être un cas unique de ce côté là. Quand je regarde ce que les personnes écoutent sur LastFM, je vois souvent qu'un artiste a été écouté dix ou vingt fois d'affilé, j'ai pas assez de patience pour ça. Je veux toujours passer à autre chose.

Ça m'énerve parce que j'aie souvent l'impression de passer à côté de quelque chose. Aveuh l'a dit plusieurs fois (en citant Wilson, si je ne me trompe pas cette fois-ci :D) que l'effet MP3 (c'est-à-dire d'écouter seulement deux pistes d'un artiste et se prétendre fan) été nuisible dans le sens où l'on passe à côté du voyage que l'artiste veut nous faire faire avec l'intégralité de son album. Et c'est parce que je suis plus que d'accord avec ça que je pense passer à côté de quelque sorte. Certes, je n'écoute pas seulement deux pistes de tous les artistes que j'écoute, mais quand je regarde de plus près ce sont quand même souvent les mêmes morceaux qui ressortent presque exclusivement.
Sauf peut-être pour l'album 'The Opiates' de Anywhen qui est le seul et unique album que j'écoute entièrement à chaque fois. Il m'est impossible de prendre un seul morceau sur cet opus, je le trouve magique et est sans doute mon album favori tous genres confondus. Mais là encore c'est une exception, ça ne change rien au fait que mon écoute reste fragmentée...

Je passe plus de temps à découvrir un artiste qu'un courant musical, ce qui fait que j'ai une culture musicale de surface. Certes, quand je regarde que j'écoute sérieusement de la musique depuis moins de dix ans, je me dis que j'ai toute la vie devant moi, mais encore faut-il changer d'optique à ce niveau là, parce que pour découvrir réellement les choses avec ma façon de faire, j'ai besoin de trois vies pour ça...

C'était le message narcissique de la journée ! :D
Crypto
Douce Fleur Bleue du Printemps
 
Messages: 4313
Inscription: 15 Juil 2006 02:02

Re: La musique, et vous?

Messagede Koma » 11 Mar 2009 19:47

Ca dépend de l'approche des gens qu'ils se fixent de la musique et du feeling, certains peuvent pas non plus écouter de zik en permanence. Moi ça m'a jamais dérangé.

Je tourne souvent à 2-3 artistes récurrents pendant 2 à 9 mois, voire plus si je suis vraiment fan, mais avec le temps je les écoute moins et passe au suivant, mais ils demeurent. Parfois comme tu dis, j'écoute un truc trois semaines, je zappe, et je reviens dessus ensuite. Souvent, mes phases oscillent entre "plongée" et "zonage". Le zonage, c'est écouter selon les envies des trucs que je connais, ça peut aller d'un album à un genre à quelques chansons qui n'ont rien en commun et ça dure généralement jamais longtemps mais parfois ça peut s'allonger. Ca permet instinctivement de décompresser après des écoutes complexes ou répétées en plongées.

La plongée pour moi, c'est quand je cherche ou que je découvre de nouveux trucs. En général y'a 3 genre qui tournent ensemble là
-les grosses découvertes, que je kiffe à mort et que j'écoute quotidiennement, généralement un à trois trucs maxi car je me plonge dans la disco, ou sur un disque unique, mais j'écoute encore, encore et encore, durant des mois, et ça revient après cycliquement
-les petites découvertes, que je vais écouter, kiffer, réécouter peut être, mettre de coté, zapper, revenir dessus..
-les musiques "à coté" : soit c'est des petites envies de revenir à un truc que je connais (mais généralement alors je repars en zonage), soit c'est des trucs que j'aime bien qui me marquent pas plus que ça et que je range dans un coin si j'ai de la place. Sinon ça m'évoque rien et je jette.

Après, y'a pas de méthode fixe, la musique ça se suit à l'instinct.

Après, pour me prétendre fan de quelque chose, il faut que j'écoute en profondeur durant une durée et sur la disco ou du moins des albums, sinon ça reste de l'écoute MP3 comme tu dis, et je dirais juste kiffer quelques tracks.

Après, le fait que j'aime des tracks, des albums, des compiles persos, ça demeure encore une fois totalement au feeling. J'aime Fatboy Slim ou Korn dans leurs domaines, mais je peux pas prétendre aimer un album entier d'eux, seulement des compiles de choix persos (sauf peut être le premier Korn qui passe encore très bien grace au son cradingue, mais de manière générale j'écoute de moins en moins Korn depuis quelques années).
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Re: La musique, et vous?

Messagede Bob » 11 Mar 2009 19:58

Quand je vois que certains peuvent pendant des jours et des jours écouter seulement deux artistes pour ensuite passer à autre chose puis revenir dessus quand l'envie est là. Je trouve ça génial et ça me dépasse en même temps à vrai dire. Je préfère consacrer un petit laps de temps (quand je dis petit, tout est relatif) à un artiste/courant musical quotidiennement plutôt que de l'essorer de son essence sur une semaine par exemple. Quand je regarde de plus près, ils y a très peu d'albums que j'arrive à écouter d'un bout à l'autre, dix au maximum. Je sais que c'est peu, mais je me lasse très vite et j'ai l'impression d'être un cas unique de ce côté là. Quand je regarde ce que les personnes écoutent sur LastFM, je vois souvent qu'un artiste a été écouté dix ou vingt fois d'affilé, j'ai pas assez de patience pour ça. Je veux toujours passer à autre chose.

Un peu pareil, c'est déjà rare que j'écoute deux fois à la suite la même chanson... Je ne connais aucune musique qui ne me lasse pas, même si cette lassitude est parfois temporaire. Même pour les Queens of the Stone Age que je considère comme mon groupe préféré, y'a des moments où j'ai tout simplement pas envie d'en écouter, et ça peut durer des mois... Ca dépend peut-être de l'humeur, du feeling, j'en sais rien. Mais je déteste stagner sur un artiste, un groupe, une chanson, un album en particulier.
Par contre quand je découvre un album, j'écoute d'abord 4-5 chansons pour me faire une idée, et si ça me plaît je l'écoute en entier.
Avatar de l’utilisateur
Bob
Le Chroniqueur
 
Messages: 1266
Inscription: 26 Avr 2005 20:08
Localisation: Lille

Re: La musique, et vous?

Messagede Koma » 11 Mar 2009 21:12

que je considère comme mon groupe préféré, y'a des moments où j'ai tout simplement pas envie d'en écouter, et ça peut durer des mois... Ca dépend peut-être de l'humeur, du feeling, j'en sais rien.

Ca aussi ça arrive, y'a eu des moments ou j'avais juste pas envie d'écouter les Vines ou Nirvana, pendant des mois ils ont pas tourné. Feeling toussa. Rien n'est écrit dans les sentiments et la musique.
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Re: La musique, et vous?

Messagede Vlad'Jo » 12 Mar 2009 19:55

Pour moi la musique je m'y suis mis plutôt tardivement, mes parent sont rester sur les musiques traditionnel du portugal ainsi que d'autres artiste enfin rien de révélateur a part les cours de musiques de l'école primaire(le seul truc où je foutait quelque chose, enfin j'ai toujours rien foutu niveau scolaire jusqu'à la fin du collège) mais faute de moyen j'en suis rester là.

Ensuite rien jusqu'en 4ème je me retrouve avec des pote qui écoutait un peu de Sum 41 et de marlyn Manson, je commence à m'intéresser à sum 41 puis d'autre truc connu comme rammstein et Linkin Park, the rasmus . Puis je commence à m'intéresser aux manga puis je deviens accro à toutes ces japonaiserie je commence à écouter divers artiste de J-music connu Asian Kung-fu generation, l'arc en ciel, gackt et d'autres truc qu'on pouvait trouver dans les musiques de mangas enfin jusque là je restait sur les truc qu'on pouvait voir ou entendre un peu partout en même temps , découverte majeur , internet enfin je reste à écouter Sum 41, rammsten, asian kun-fu et l'arc en ciel.

Ensuite le déclic ça s'est fait en écoutant l'album Toxicity de System of a down, un peu comme un claque musicale par la suite j'ai commencer à être plus curieux et à m'intéresser à la guitare tous ça mais gros problème pas moyen d'acheter une guitare qui pour moi même pour les entré de gamme représente une fortune pas de boulot, pas guitare du coup ça me paraissait comme impossible surtout qu'en plus je m'était jamais vraiment investie dans quelque chose et j'étais persuadé que j'arreterais peu de temps après donc du coup ça m'est rester comme un coup de tête de plus. Par la suite je découvre Beck qui ravive un peu en moi ce désire un peu inespéré d'apprendre la guitare tous ça et je me ré-intéresse à la musique et là je découvre Nirvana, Guerilla Poubelle et Les betteraves et je m'intéresse à toute cette histoire du punk auquel je tien un grand intérêt encore aujourd'hui je découvre les sex pistols, les ramones, the clash .

Puis arriver aux années du bep je tombe sur une classe avec pas mal de fou de musique et un prof de dessin batteur qui passait Red hot chili pepper, Ayreon , The Clash (et plein d'autre qui me viennent pas à l'esprit) pendant ses cours. Puis après avoir galéré pas mal de temps pour pouvoir me payer une guitare je commence à m'intéresser à Jimi Hendrix , Saez , Eric Clapton , Deep Purple , métallica, Sonata Arctica tant de groupe que je découvrait d'un coups et essayent d'écouter un peu d'autres chose que mes truc habituel et en même temps taté un peu de l'harmonica enfin je croit qu'a partir de là la musique est devenu est devenu comme une pure drogue pour moi que je pouvait plus me passer quitte à y laisser mes doigt, voilà tous.

Sinon globalement je suis pas fan d'un certain groupe en particulier du moins je m'en prétend jamais fan d'un groupe ou d'un artiste mais les groupes qui m'ont le plus toucher pour le moment (par rapport au nombre d'heure d'écoute :hello: ):

System of a down, Guerilla Poubelle, Red hot chili pepper, nirvana , Saez , Pantera , Ska-P , The Headhunter, Rage against the machine, Adequate Seven et Koji Kondo pour les musiques de zelda :pouet:
Dernière édition par Vlad'Jo le 12 Mar 2009 20:17, édité 1 fois.
Tin tininin Pilouboum paaaa ! Pam Pam Pam Pooooom ! Tin tininin Pilouboum paaaa ! Pam Pam Pam Pooooom Too bop !

«La musique peut rendre les hommes libres.»
[ Bob Marley ]
Avatar de l’utilisateur
Vlad'Jo
star nationale
 
Messages: 402
Inscription: 03 Mar 2008 22:28
Localisation: Bordeaux

Re: La musique, et vous?

Messagede Shari » 12 Mar 2009 20:06

Depuis quand Uematsu fais les musiques de Zelda? Tu veux pas dire Koji Kondo plutôt (ou FF à l'inverse)?
月はきれいですか

しゃり~
Avatar de l’utilisateur
Shari
star nationale
 
Messages: 422
Inscription: 06 Nov 2007 15:10
Localisation: Paris

Re: La musique, et vous?

Messagede Vlad'Jo » 12 Mar 2009 20:15

Euh confondu x) je m'en vais corriger ça ^^ :hello:
Tin tininin Pilouboum paaaa ! Pam Pam Pam Pooooom ! Tin tininin Pilouboum paaaa ! Pam Pam Pam Pooooom Too bop !

«La musique peut rendre les hommes libres.»
[ Bob Marley ]
Avatar de l’utilisateur
Vlad'Jo
star nationale
 
Messages: 402
Inscription: 03 Mar 2008 22:28
Localisation: Bordeaux

Re: La musique, et vous?

Messagede Staph Beck » 12 Mar 2009 20:52

c'est marrant, Linkin park revient souvent, et ca fait au moins deux fois que l'on cite l'album toxicity de SOAD
Tonight's the night. And it's going to happen again, and again. It has to happen. Nice night.
Avatar de l’utilisateur
Staph Beck
Guitar Lover
 
Messages: 6630
Inscription: 11 Fév 2007 20:48
Localisation: Kickapoo

Re: La musique, et vous?

Messagede BazzBazz » 03 Avr 2009 23:15

Hop La !!! je remonte

J'avais complètement oublié ce topic,

Enfant, j'écoutais surtout de la musique qui sortait de la discothèque de ma sœur (PowWow, Jameroquai, Bjork...) et de mon père ( Pink Floyd, Genesis, The Doors...). Ma première claque a été le Secret World Live de Peter Gabriel, concert que j'ai redécouvert récemment a mon plus grand bonheur \o/. Enfance oblige, j'était un grand fan des Walt Disney donc des génériques, Mon premier achat musical a d'ailleurs été une compilation de plein de chansons utilisées dans les Disney mais bon je préfère ne pas trop m'attarder la dessus ^^'. Puis je grandis et je me met a écouter la radio, NRJ en grande partie.
C'est alors qu'a l'age de 11 ans, je quitte ma Normandie natale pour rejoindre le sud. Ma 6° et ma 5°, n'auront pas été grandiose musicalement parlant. J'ai une grosse période rap avec des artistes comme la Fonky Family, Snipper ou Psy 4 de la rime. C'est en 4° que vient THE déclic, et ce déclic se nomme Muse. Ma soeur me passe Origin Of Symmetry. C 'est cet album qui marque un grand coup dans ma façon de voir la musique. C'est quelque chose que j'aime vraiment qui m'est propre qui me correspond. Pas besoin que les copains aiment pour que j'apprécie. Plus tard je tombe sur le Greatest Hits de Queen, la aussi c'est un grand choc, qu'elle voix ce Freddie Mercury... Par l'intermédiaire de potes je découvre d'autres groupes comme Tryo, Linkin Park, Nirvana ou Green Day. L'année suivant je m'ouvrent a de nouveaux genres musicaux, le ska avec Ska-P, le punk avec Sum 41 et les Betteraves et la chanson avec Dionysos, Les Ogres de Barback et plein d'autres trucs. Mais aussi le Metal avec System Of A Down, Slipknot, Pleymo and coe. C'est cette année que j'achète ma première galette, Black Holes And Revelations de Muse. Comme tout le monde le sait un adolescent c'est con... donc voilà je redouble ma troisième a cause d'une année riche en connerie en tout genre :). J'écoute alors de plus en plus de punk rock (Sum 41, Blink 182, Good Charlotte) puis d'emo avec My Chemical Romance. Je me décide a me mettre vraiment a la musique en achetant ma basse attiré par je ne sais pour quelle raison par cet instrument. Puis quelques tentatives de groupes qui échouent par manque d'expérience.
Mais voilà que j'entre au lycée, c'est durant cette période que je comprend que la musique c'est plus qu'une guitare, une batterie et une basse qui font du bruit. Ce sont des groupes comme Radiohead, Massive Attack ou Archive qui me pousse a cette réflexion. Je me met a écouter plus de métal avec Metallica, Bullet For My Valentine, Avenged Sevenfold ou Trivium et m'intéresse plus au Red Hot Chili Peppers et a Rage Against The Machine. Et Je fais la connaissance d'Origamy qui me fait découvrir la jap'animation avec tout plein d'animes dont Beck. Ce qui m'amène a ce joli forum ou depuis mon inscription je découvre plein d' horizons musicaux. Parmi ces découvertes, si je pouvais en retenir trois ce serait Dream Theater, Porcupine Tree et Nine Inch Nails. Grâce a vous, souvent j'ai de nombreux coups de coeurs, je pioche dans les influences de chacun sans savoir ou ça va me mener et j'ai bien envie de dire tant mieux :-).

Groupes qui m'ont particulièrement marqués

Muse
Radiohead
Dream Theater
Porcupine Tree
Nine Inch Nails
Peter Gabriel
Rage Against The Machine
Red Hot Chili Peppers
Image
Avatar de l’utilisateur
BazzBazz
ami de Mr Sykes
 
Messages: 672
Inscription: 17 Juil 2008 00:23

Re: La musique, et vous?

Messagede Crypto » 18 Mai 2009 21:19

Koma : Ca dépend de l'approche des gens qu'ils se fixent de la musique et du feeling, certains peuvent pas non plus écouter de zik en permanence. Moi ça m'a jamais dérangé.

Rien n'est écrit dans les sentiments et la musique.


Sans faire de psychologie de comptoir, je voudrais revenir sur ces deux phrase. J'ai lu en long, en large, en travers La Notion de Silence chez John Cage et je dois dire que ça m'a conforté dans ma vision des choses. Conforté, ou plutôt le fait d'arriver à mettre des mots sur une pensée, ce qui n'est pas forcément toujours facile.
Le fait d'écouter perpétuellement de la musique est pour moi quelque chose d'incompréhensible, sans forcément parler de bien ou de mal, juste incompréhensible et inconcevable.

Ainsi, il a été souvent admis par exemple, que le silence était un laps de temps entre deux sons ou groupes de sons, utilisé également à des fins expressives ou pour souligner l'architecture d'une œuvre.

Cage ne compose plus au sens habituel du terme, il "laisse être" le monde. En règle générale, les musiques "plient les sons à ce qu'ont voulu les compositeurs. Mais pour que les sons obéissent, encore faut-il qu'il en ait. Ils sont là. Je m'intéresse au fait qu'ils soient là, plutôt qu'à la volonté des compositeurs"


Ça rejoint à la perfection ma vision du terme musical. La musique est faite de son, le silence doit être apprécié à juste titre en tant que son, malgré le côté involontaire qui le caractérise. Écouter de la musique revient au fait d'écouter des sons organisés, au désire de l'artiste, le terme de Musique n'a en quelque sorte plus lieu d'être. Écouter en prenant conscience que cette synergie sonore et en s'y intéressant, en essayant de la décortiquer, plutôt que de créer un son afin de combler un silence fait d'irrégularité.

Dans «4' 33"», pièce silencieuse pour n'importe quel (s) instrument (s) (1952), œuvre la plus indéterminée et la plus silencieuse qui soit, aucun son ne doit être produit. Par cette détermination, Cage veut montrer que de toute façon, il en existe. Il nous montre ainsi que le silence n'existe pas puisqu'on entend toujours des sons : les gens qui toussent (il est d'ailleurs étonnant de constater que c'est souvent dans un pianissimo que les auditeurs tousseront, rarement dans un son plus médium), qui éternuent, qui se lèvent, une porte qui s'ouvre ou les battements du cœur.


J'adore sa vision des choses qui montre que le Silence est quelque chose d'inintéressant pour beaucoup de personnes. Il prouve qu'il est dérangeant et que nous ne voulons pas être surpris par ces sons dit involontaires que l'artiste lui-même ne contrôle pas. Le silence devient alors le terme regroupant tous ces sont non prémédités et éphémères, en outre la notion de silence que nous connaissons à l'heure actuelle s'avère être erronée. Apprécier en tant que son indépendant plutôt qu'un tout.

Toujours dans la pensée de Cage, le silence est un mythe - une affabulation par sa prétention d'imposer le silence aux bruits ambiants... sans jamais y parvenir. D'après ce compositeur, nous appelons "silence", les bruits dont nous ne voulons pas, et "musique", les bruits que nous organisons. Il n'existe donc pas de silence proprement dit mais un bruissement incessant, ce qui est, en fait, la véritable nature du silence. Quand, dans les années 60, Cage réclame le silence, ce n'est pas dans le sens de réfuter tout langage mais dans celui où le langage fait écran à l'écoute des sons


Le Silence en tant que son à part entière plutôt qu'une chose que l'on désire éradiquer.



Malgré tout ce qu'il dit, le fait de considérer le silence de sons non contrôlés et se laisser guider par l'inconnu, il arrive tout de même à prévoir ce qu'il va se passer. Je trouve ça vraiment génial. Ils font du bruit là où habituellement on fait en sorte de ne pas en faire.
Voilà, je sais que mon message ne sert pas à grand chose, mais j'avais envie de le dire :).
Crypto
Douce Fleur Bleue du Printemps
 
Messages: 4313
Inscription: 15 Juil 2006 02:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers I've got a feeliiiiiing

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron