Boris

du gros son et du bon son ? c'est tout ce qui est necessaire ici

Modérateur: Beck team

Boris

Messagede Bob » 09 Mar 2010 14:20

Non, il ne s'agit pas du Boris des années 90 et de son tube "ce soir chez Boris c'est soirée disco". Ce n'est pas non plus -je vous rassure- un groupe super obscur formé par des russes.
Derrière ce nom certes ridicule se cache un trio japonais, formé en 1992, et dont le nom reprend un titre des Melvins ("Boris" de l'album Bullhead sorti en 1990, écoutez ici). Au delà des apparences, ce nom en dit long sur le groupe, dont le son est difficile à décrire brièvement ; à mon sens c'est avant tout un hommage au rock lourd américain des années 90 (émergence du stoner, du doom, et du drone) et aux groupes tels que les Melvins ou Earth, qui doivent certainement les fasciner. Les influences sont claires dans leurs compositions, mais ce qui fait la différence, c'est ce feeling typiquement asiatique, et leur approche de la mélodie pour le moins originale. On les sent constamment passionnés et inventifs, redéfinissant leur musique à chaque nouvel album.

Image
Page wikipedia

Leur notoriété est grandissante et dépasse les frontières de leur pays, preuve en est leur album "Altar" (2006) en collaboration avec Sunn O))), groupe avant-gardiste mais très hype aux USA. La BO du film The Limits Of Control de Jim Jarmusch (Dead Man, Ghost Dog) sorti en 2009 est composé en grande partie de titres de Boris, dont la mélodie de "Farewell" de l'album Pink qui est récurrente dans le film.

Pour présenter leur discographie et vous donner un aperçu de leur musique, je vais les répartir en genres. Ils n'ont jamais de période drone ou de période rock, en fait leur musique mélange de multiples genres, tantôt lourde, tantôt psychédélique, tantôt courte et rock'n'roll, tantôt longue et lente. En tout cas, vous avez de quoi trouver votre bonheur - tout comme il vous sera sûrement impossible d'adhérer à la totalité de leurs oeuvres.

Les albums DRONE
ImageImageImage
Une définition du genre ici. Ces albums présentent des compositions généralement longues, lentes, avec de gros riffs lourds et gras maintenus sur la longueur.
- Absolutego (1996)
premier album, constitué d'une seule piste de 65 minutes.
- Amplifier Worship (1998)
reste leur album de drone le plus réputé - ou même un de leurs albums les plus réputés tout court. "Hama"
- Dronevil (2005)
'pas encore écouté. Il se composerait lui aussi d'une seule longue piste.


Les albums ROCK
ImageImageImage
-Heavy Rocks (2002)
Je crois que le nom dit tout :D Premier album plus orienté vers le stoner-rock, plus accessible que les précédents. "Korosu" ; "Rattlesnake"
- Akuma No Uta (2003)
Dans la lignée d'Heavy Rocks mais plus varié que son prédécesseur. "Ibitsu", et puis "Naki Kyoku", une de leurs plus grandes réussites à ce jour : groovy, lourd, psyché.
- Pink (2005)
Pink marque un tournant dans la musique du trio ; ils se montrent plus assurés, et jouent une musique plus personnelle et stylisée qu'elle ne l'a jamais été, synthétisant leurs diverses influences avec toutefois une majorité de titres stoner. Clairement leur album le plus accessible je pense, c'est peut-être pour cette raison qu'il fut (il me semble) le premier des albums de Boris à être commercialisé hors du Japon (ils ont signé sur Southern Lords aux USA à cette époque).
"Farewell" (thème principal/récurrent dans The Limits of Control)
"Pink"

Les inclassables, qui sont mes préférés je dois l'avouer :love:
ImageImageImage
- Flood (2000)
que j'ai chroniqué il y a quelques semaines, donc je vais pas répéter tout le bien que j'en pense ici :p
- Feedbacker (2003)
qui reste mon préféré car débutant par le morceau de drone le plus efficace au monde, ayant particulièrement compris l'intérêt du genre (ambiance inquiétante et en même temps, sensation physique liée au bourdonnement des guitares), et enchaîne sur des titres qui n'ont plus grand chose de drone mais empruntent également au noise (influence de Merzbow, maybe ?) et à de multiples genres. En fait ils y prouvent qu'ils savent créer des nappes sonores uniques qui ne peuvent se réclamer d'aucun genre précis. Une merveille pour mes oreilles *_*
- Smile (2008)
pas vraiment inclassable mais très varié et expérimental (le premier titre est limite électro - influence de Merzbow encore une fois), ce qui a dérangé la plupart des personnes qui avaient accroché au groupe avec le précédent album, Pink. Il contient deux de mes titres préférés du groupe : "Dead Destination" et "You Were Holding a Umbrella" (putaiiiin ce break vers les 4 min, sublime ! Le son de basse est monstrueux).
Par contre, je l'ai ensuite écouté dans sa version américaine (celle qui est également sortie en Europe) et j'ai pas du tout accroché. C'est peut-être aussi pour ça que l'album a eu moins de succès aux USA. En plus le package de la version japonaise est terrible, y'a un coeur en mousse dessus (...).

Les pochettes américaines :
Akuma No Uta, la pochette fait référence à un album de Nick Drake :
Image

Celle de Pink, un peu plus sophistiquée que la japonaise :
Image

Et enfin, celle plutôt réussie de Smile :
Image


On peut aussi parler de :
Vein (2006), album en édition limitée
The Thing Which Solomon Overlooked (2004), même chose, très peu de copies produites. Deux suites ont suivi en 2006.
Altar (2006), en collaboration avec Sunn O)))
Rainbow (2006) et Cloud Chamber (2008) en collaboration avec Michio Kurihara
Black: Implication Flooding (1998) en collaboration avec Keiji Haino.
et ils ont également composé une musique pour un film, Mabura No Ura.
Ils ont également sorti plusieurs albums live avec Merzbow, dont le plus connu reste Rock Dream (2007) que j'ai récupéré récemment, d'ailleurs.

Image

Je me suis dit que créer un topic sur eux serait une bonne idée vu que leur musique a l'air d'avoir plu à certaines personnes... Alors si je peux faire d'autres adeptes \o/
Avatar de l’utilisateur
Bob
Le Chroniqueur
 
Messages: 1266
Inscription: 26 Avr 2005 20:08
Localisation: Lille

Re: Boris

Messagede Aveuh » 09 Mar 2010 17:20

Intéressant, je voulais justement découvrir ça vu que ça faisait longtemps que j'en entendais parler.

Je suis un peu surpris par ce que tu appelle la période Drone (certes j'ai écouté pour l'instant que "Hama") mais pour moi (et la définition le confirme) le drone c'est avant tout de la musique lente, longue et répétitive. Or là ... Ca va relativement vite (même si la partie du milieu du morceau ressemble de loin à ma définition). J'aurais plutôt vu des références au Sludge qui va relativement de pair avec le Doom et le Stoner, même si encore une fois je trouve que ça va relativement vite.

Je comprends pas bien sinon en quoi les versions américaines sont différentes des japonaises ? Tu peux revenir là dessus ?

Bref, intéressant, je me penche sur la suite des morceaux plus en détail ce soir :)
We pretend it's personality
But it's really sexuality
We put faith in love and honesty
But the stuff that makes our history and sets us free is curiosity


Pain of Salvation - Curiosity
Avatar de l’utilisateur
Aveuh
Admin très con à la retraite
 
Messages: 4678
Inscription: 06 Juil 2006 21:04
Localisation: Paris mon amûûûr

Re: Boris

Messagede Bob » 09 Mar 2010 18:43

Aveuh a écrit:Je suis un peu surpris par ce que tu appelle la période Drone (certes j'ai écouté pour l'instant que "Hama") mais pour moi (et la définition le confirme) le drone c'est avant tout de la musique lente, longue et répétitive. Or là ... Ca va relativement vite (même si la partie du milieu du morceau ressemble de loin à ma définition). J'aurais plutôt vu des références au Sludge qui va relativement de pair avec le Doom et le Stoner, même si encore une fois je trouve que ça va relativement vite.

Oui, c'est vrai que ça se rapproche du sludge également, en fait "Hama" n'était pas un très bon exemple car plus rapide que les autres morceaux de l'album (mais ceux-ci sont plus longs et non-dispo sur youtube), c'était juste pour donner un aperçu. Disons que ce sont les albums qui se rapprochent le plus du drone-doom tel que tu le définis, après, comme je disais, leur son varie énormément, entre les albums mais aussi à l'intérieur-même de ceux-ci :)

Je comprends pas bien sinon en quoi les versions américaines sont différentes des japonaises ? Tu peux revenir là dessus ?

Les compositions sont pas tout à fait les mêmes, il y a la même "base" on va dire mais la prod et le montage sont refaits j'ai l'impression. Je n'ai que l'exemple de Smile en tête parce qu'il m'avait marqué, mais je ne sais pas si c'est pareil pour Pink.
Rien que la tracklist ; l'ordre et même le nombre de titres changent.
page du Smile américain
page du Smile japonais
Le premier titre japonais de l'album (traduit par "Message") je l'ai mis en lien dans mon post, et l'instru est très électronique, c'était très original et novateur de la part du groupe. Dans la version américaine, la même chanson dure 3-4 min de moins et est essentiellement rock : "Statement".
Enfin ce n'est qu'un exemple parmi d'autres :b Après c'est une question de goût aussi, peut-être que si j'avais d'abord entendu la version américaine je l'aurais préféré...
Avatar de l’utilisateur
Bob
Le Chroniqueur
 
Messages: 1266
Inscription: 26 Avr 2005 20:08
Localisation: Lille

Re: Boris

Messagede Leck » 09 Mar 2010 22:11

Ouais Boris pour moi ça a été une grosse claque.
Les trois albums qui m'accrochent le plus pour l'instant c'est:

Heavy Rocks:
Super speed, un son explosif, c'est énorme. Comme si Lemmy et Hendrix avaient fait un gosse et que c'était une fille. Des riffs super jouissifs dans tout les coins, une batterie super présente et aguicheuse comme pas deux... Un gros gros kiff à écouter en sortant dans la rue. Du pur rock'n'roll. Orgasmique.

Feedbacker:
D'une le nom d'album le plus cool de la décennie.
De deux une instrumentation brillante de maîtrise.
De trois une ambiance indescriptible sans oxymores.
De quatre c'est extremement intelligemment construit.
Une expérience sonore qui pousse l'art du larsen jusqu'à
1: La Maturité.
2: La Perfection.

Akuma No Uta:
Beaucoup moins speed que Heavy Rocks, il n'en est pas pour autant moins puissant. Une merveille de rock psychédélique. Naki Kyoku te fait dresser les cheveux sur la tête.
La distortion, c'est pour les garçons,
Et le Feedback, ça donne la niaque.
Mais les solos ça donne chaud,
Alors les filles se déshabillent.

Jacques Prévert.
Avatar de l’utilisateur
Leck
Poète De Cave
 
Messages: 2656
Inscription: 21 Fév 2007 19:52
Localisation: Clermont-Fd

Re: Boris

Messagede Bob » 09 Mar 2010 23:04

Leck a écrit:Feedbacker:
D'une le nom d'album le plus cool de la décennie.
De deux une instrumentation brillante de maîtrise.
De trois une ambiance indescriptible sans oxymores.
De quatre c'est extremement intelligemment construit.
Une expérience sonore qui pousse l'art du larsen jusqu'à
1: La Maturité.
2: La Perfection.

Voilà, je suis entièrement d'accord. Cet album passe en fait par tous les états du drone, du plus pur (premier morceau) au plus posé et contemplatif (le deuxième), au plus écorché et bourré de larsen (troisième morceau), jusqu'à l'overdose sonore qui remplit les oreilles d'un joyeux chaos (quatrième morceau). Et puis un cinquième qui nous ramène vers la sortie.
D'ailleurs j'ai chopé l'édition vinyle par pure chance dans un magasin de Lille, avec dedans un poster qui reprend la pochette. J'ai donc une affiche avec la tête ensanglanté de Wata avec écrit "Boris at Last - Feedbacker" accrochée dans mon salon. \o/
Si t'as apprécié celui-là et Heavy Rocks je te conseille les deux morceaux que j'ai cité de "Smile", je peux pas te passer un lien via mp pour télécharger l'album.
Avatar de l’utilisateur
Bob
Le Chroniqueur
 
Messages: 1266
Inscription: 26 Avr 2005 20:08
Localisation: Lille

Re: Boris

Messagede Leck » 09 Mar 2010 23:26

T'inquiétes j'ai Smile! Mais là je me sens pas trop d'écouter de nouveaux trucs, j'ai pas trop la tête à ça. Je me réserve les albums de Boris que je maîtrise pas déjà un peu pour plus tard.
Par contre Flood j'ai accroché moyen, j'ai eu l'impression que c'était un brouillon de Feedbacker. C'est beaucoup moins mature même si on sent la direction qu'ils sont en train de prendre.
La distortion, c'est pour les garçons,
Et le Feedback, ça donne la niaque.
Mais les solos ça donne chaud,
Alors les filles se déshabillent.

Jacques Prévert.
Avatar de l’utilisateur
Leck
Poète De Cave
 
Messages: 2656
Inscription: 21 Fév 2007 19:52
Localisation: Clermont-Fd


Retourner vers I've got a feeliiiiiing

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron