La sélection de la semaine de votre chroniqueur dévoué

du gros son et du bon son ? c'est tout ce qui est necessaire ici

Modérateur: Beck team

Re: La sélection de la semaine de votre chroniqueur dévoué

Messagede Nours » 19 Jan 2010 23:32

Koma -> La prochaine fois que tu voudras t'obstiner, écoutes un vrai truc bien qui poutre: http://www.dogmazic.net/Chewy
Avatar de l’utilisateur
Nours
Panda Tyranique
 
Messages: 4710
Inscription: 08 Mai 2006 19:16
Localisation: Région Parisienne

Re: La sélection de la semaine de votre chroniqueur dévoué

Messagede Staph Beck » 22 Jan 2011 11:43

et bah alors BOB ! plus de critique depuis un an ! :norm:
Tonight's the night. And it's going to happen again, and again. It has to happen. Nice night.
Avatar de l’utilisateur
Staph Beck
Guitar Lover
 
Messages: 6630
Inscription: 11 Fév 2007 20:48
Localisation: Kickapoo

Re: La sélection de la semaine de votre chroniqueur dévoué

Messagede Bob » 09 Mai 2011 18:33

(haha, la réponse avec 4 mois de retard :montre:)
Ouais j'avoue que j'ai pas beaucoup pris le temps d'essayer d'en écrire ces derniers temps.
Bah voilà toujours une chronique rapide, j'essaierai d'en faire d'autres prochainement :

The Antlers - Burst Apart (2011)
Image
Ca faisait quelque temps déjà que j'entendais parler de ce jeune groupe américain (formé en 2006 à New-York), prometteur d'après les dires, et qui compte déjà quatre albums à son actif. Hospice, sorti en 2009, avait fait très bonne impression auprès de la presse indépendante mais je n'avais pas pris la peine de m'y intéresser - malgré le fait que le groupe tient son nom d'une chanson de The Microphones. Je me décide enfin à être dans le coup en écoutant leur tout dernier opus qui sort... demain.

Après une seule écoute, ça sonne creux. Aucune audace n'en ressort, on se contente d'une pop indé qui tape dans la semoule sans plus de conviction, avec de jolis effets au synthé pour donner un semblant de pureté cristalline. Ca me rappelle Beach House mais avec un sens de la mélodie moins élaboré, et se rapprochant davantage des stéréotypes du genre.
Ils semblent brasser ce qui marche en matière de pop pseudo-contemplative (parfois niaise, écoutez "Hounds" et les échos grossiers du rythme), avec le plus souvent un chant sur une note en fond, comme un chœur, qui insiste lourdement sur l'aspect envoûtant de la musique ("Corsicana"). Vous savez, le "ouuuuuuh" aigu, mystique, qui cherche à percevoir l'auditeur de leur profonde sensibilité. De quoi contenter éventuellement les fans de Sigur Ros.
On dirait qu'ils veulent nous amener aux larmes mais le tout manque réellement de tripes à mon sens. La pochette de l'album suit la même idée ; "on fait de la musique fragile, pure, belle en gros".

Quelques passages plus dynamiques/rock viennent rajouter de la couleur et du relief au tout ("Every Night My Teeth Are Falling Out" et "Parentheses") mais globalement ça ne prend pas, il y a une sorte d'apparente beauté dans ces compositions planantes qui ne laisse rien entrevoir de véritablement transcendant au-delà.
Au final, malgré quelques idées sympathiques, une trop forte impression de prétention en ressort quand ce genre de musique devrait évoquer innocence et sincérité. The Antlers semblent avant tout profiter d'une mode, et de la formule "pop embrumée" qui fait effet auprès d'une certaine classe de hipsters. Je passe mon chemin.
4/10

http://www.myspace.com/theantlers
Avatar de l’utilisateur
Bob
Le Chroniqueur
 
Messages: 1266
Inscription: 26 Avr 2005 20:08
Localisation: Lille

Précédente

Retourner vers I've got a feeliiiiiing

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron