Le punk/ Le mouvement skin.

du gros son et du bon son ? c'est tout ce qui est necessaire ici

Modérateur: Beck team

Re: Le punk

Messagede Nours » 12 Mai 2009 18:12

[HS]

Crypto a écrit:
Aveuh a écrit:Pour moi le punk ... Y'a qu'un seul et unique groupe qui représente toute l'idéologie du punk ... C'est Popoul ! En dehors de ça, plus rien n'existe.

God save the beer !


Ouais, mais ils devraient changer de chanteur je pense.


Va chier.

[/HS]
Avatar de l’utilisateur
Nours
Panda Tyranique
 
Messages: 4710
Inscription: 08 Mai 2006 19:16
Localisation: Région Parisienne

Re: Le punk

Messagede Leck » 12 Mai 2009 18:30

Arrête Nours! C'est vrai quoi! Raoul il a pas une voix assez rock. Faudra que tu lui dises la prochaine fois que tu le verras!

(Headshot)
La distortion, c'est pour les garçons,
Et le Feedback, ça donne la niaque.
Mais les solos ça donne chaud,
Alors les filles se déshabillent.

Jacques Prévert.
Avatar de l’utilisateur
Leck
Poète De Cave
 
Messages: 2656
Inscription: 21 Fév 2007 19:52
Localisation: Clermont-Fd

Re: Le punk

Messagede kong » 19 Mai 2009 21:52

Bon alors petite mise au point sur le mouvement skinhead et dérivés.

Déjà, la distinction de base a faire je pense, c'est celle entre chaque type de skinhead.
Les skinhead anti-racistes sont juste appelés skinheads. Les "skinheads" d'extrême gauche sont appelés Redskins, quands aux "skinheads" d'extrêmes droites, ce sont les boneheads. Je pense qu'il est temps que les médias se renseignent un peu et évitent de mettre dans le même panier des gars qui sont tous sauf semblables. Bref...

Les skins (anti racistes donc) sont issus de la contraction entre les hards mods (jeunes gars issus des branches ouvrière de la populace londonienne qui se distinguait surtout par leur look ultra branché, entre classe et negligence. The who notamment était un pur groupe mods) et les rude boys (jeunes immigrés noirs vivant dans les mêmes quartiers, qui écoutait surtout le rythm and blues et les sons jazz de l'époque, c'est a dire la deuxième moitié des 60's) qui ont fini par se confondre en raison de leur similitude.

Le look:
LA légende du crâne rasé skins a plusieurs sources: distinction des hippies qu'ils n'aimaient pas vraiment, normes ouvrière... Les filles gardent juste une frange et des mèches sur l'arrière mais tondent le reste. Quand au look en général, il est composé généralement de docs, de bombers (difficilement rattrapable par les flics en cas de baston) ou d'une veste harrington (facon veste de punk) , d'une écharpe de foot et surtout de tatouages. Penser a skinhead sans y associer tatouage est carrément impossible. Quelques années plus tard, après la déferlante punk, le look se radicalise encore plus et le crâne se rase a blanc.
Le souci majeur de ce look, c'est qu'il est adopté aussi bien par les skinheads que par les boneheads, et la distinction se fait généralement sur un détail infime: le lacet ou la couleur de certaines coutures. Du coup, on a vraiment tendance a les confondre... A noter que certains bonehead portent des marques qu'ils considèrent eux même comme étant néonazis. On pense notamment a lonsdale ou everlast.

La musique:
Au niveau musical, on doit aux skins de la première heure la popularisation du reggae en Angleterre: les skins Anglais écoutaient principalement du ska, de la soul, et surtout du reggae. Il ne faut pas oublier que le regretté bob marley fut skin a une certaine période. C'est une musique contestataires qui s'allient aux débuts de leur mouvement, et qui dénoncent les problèmes d'une société qui tombe dans la crise (fin des 60's)
Plus tard, l'ombre du punk s'étend encore une fois sur le mouvement skinhead, d'abord par le glam rock (new york dolls), puis par le punk en lui même, et toujours accompagné de reggae.
Si on doit citer certains groupes emblématique du mouvement skin, on pense aux Sham 69 ou a The Exploited, et a la mouvance hardcore du punk en général.
Plus tard, d'autre déviation musicales auront lieu, notamment celles des Bones vers l'électro hardcore

Les revendications de chaque branche:

Au niveau politique, le mouvement ne prend ce tournant que dans les 70's et toujours avec les punks même si la musique écoutée auparavant n'en reste pas moins revendicative. Au niveau des bones, ce n'est que plus tard que certains skins retournent leur veste et rejettent le tournant punk du mouvement, et tout ce qui va avec. On entre donc dans une phase beaucoup plus conservatrice (pas de saletés, de débauche sexuelle et d'anarchie) et donc beaucoup plus de droite. Les veritables boneheads n'apparaissent que dans les 80's; ils sont néonazis, revendiquent le White power et s'attaquent souvent aux immigrés de leur pays d'origine. On en trouve un peu partout en Europe, notamment en Allemagne, en France ou en Angleterre (ou ils migrent parfois vers les hooligans). Quand aux skinheads, ils sont divisés entre les SHARP ( Skins Heads Against Racial Prejudice), et d'autres groupes anti racistes plus petits. Enfin, les Redskins, qui n'apparaissent que dans les 90's, naissent avec le RASH (Red and Anarchist SkinHead). Il ne faut pas oublier que certains Redskins peuvent être associés a des mouvements nationalistes type basque, corse, catalans... Et sont donc souvent associés a "l'ultra gauche" (j'ai toujours trouvé ce mot comme étant débile, m'enfin passons.)

Voila, j'ai essayé d'être la plus concise possible, tout en tentant d'être précise, mais faut avouer que c'est assez dur de résumer un mouvement avec autant d'ampleur en quelque ligne. Prochain post: la vidéo du documentaire sur Arte si je la retrouve, et quelques vidéos de groupes phares...
"No life...parce que je le WoW bien"
Avatar de l’utilisateur
kong
star nationale
 
Messages: 553
Inscription: 09 Mai 2009 17:59

Re: Le punk/ Le mouvement skin.

Messagede Koma » 19 Mai 2009 22:49

Quelques précisions :

Bob Marley n'était pas un skinhead, c'était un rude boy, un lascar des ghettos de Trenchtown, équivalent des ganstas actuels et des petites frappes US. Même modèle : le mac, même idéal de réussite : la thune, le luxe, les filles. Puis il a basculé dans le rastafarisme.

Les bones sont apparus à cause de la récupération du mouvement par Margaret Tatcher et la propagande d'extreme droite de l'époque, Skrewdriver à la base faisait du punkrock, puis peu à peu ils ont viré neonazi, ils demeurent l'exemple basique des skins qui ont décidé qu'être skin, c'était pas assez (heureusement c'est imbécile de Ian Stuart s'est flingué en bagnole, mais il a fait bien des émules).

Idéologiquement, chaque mouvement à ses trucs (les apos, les red, les sharp..) mais le skin en général est affilé soit aux idées punk / do it yourself, soit comme 80% des skins actuels et des punks européens actuels, ce sont de gros alcooliques qui passent leur temps à boire comme des trous, brailler sur des enregistrements inécoutables et se taper sur la gueule en gueulant oï (oui je suis méchant, mais je pars d'expérience passée).

M'enfin, après, le mouvement skinhead n'existe pas en tant que tel, le skin, c'est surtout un style de zik et un look : http://fr.wikipedia.org/wiki/Skinhead

En Belgique les mouvances electroniques et techno utilisent pas mal le look skin (les gabbers je crois que ça s'appelle), et les bones eux même (très présent dans le Nord et la Belgique) écoutent soit du punk FAF soit de la techno, ça créée des confusions et souvent des bastons le soir en ville.. soit ils tapent sur les étrangers, soit ils se tapent entre eux... Mais le look skin n'est plus seulement punk ou UK, il est popularisé comme en France le look rasta ou emo le sont aussI.

sinon, un très bon film à voir sur le sujet, c'est This Is England : http://fr.wikipedia.org/wiki/This_is_england

Dernière précision : skinheads et punkrock sont 2 choses à part à la base. Il n'y a qu'en Europe (en Angleterre surtout) qu'une culture commune pareille a eu un instant de gloire. Mais ni les Ramones ni les Libertines ni les Cramps par exemple n'ont de lien avec les mouvances skins et leurs histoires.
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Précédente

Retourner vers I've got a feeliiiiiing

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron