Damien Saez

du gros son et du bon son ? c'est tout ce qui est necessaire ici

Modérateur: Beck team

Messagede Oza » 05 Mar 2008 22:10

Moi aussi je te comprend, je ressentais la même chose, la même douleur dans ces chansons, je suis tout a fais d'accord avec toi. Je dirai qu'on plonge dans son univers agréablement mélancolique ^^
Avatar de l’utilisateur
Oza
Queen Of The Geeks
 
Messages: 1403
Inscription: 26 Oct 2007 17:29

Messagede A-ThO[m] » 07 Mar 2008 21:32

vous avez raison ^^

je prends un plaisir fou a reprendre ses chansons et de les chanter le soir devant un public féminin ... qui craque pour les chansons de Saez donc par association di'mage par moi
mdr ...
le pire c'est que c'est deja arrivé -_-"


je suis content de voir des gens ici qui comprennent ce qu'il y a dans ma bulle ^^
c'est pas souvent meme si cette année c'est plus courant qu'avant
(\___/) Ceci est Lapinator.
(=' . '=) Copiez/collez-le dans votre signature
(")__(") pour l'aider à dominer le monde.
Avatar de l’utilisateur
A-ThO[m]
Petit Scarabé Métamorphe
 
Messages: 1021
Inscription: 18 Aoû 2007 18:07

Messagede Luciole » 03 Avr 2008 09:56

Le nouvel album devrait sortir le 21 avril, et sera composé de 3 CD, Paris, L'Alhambra et Varsovie, avec 37 titres en acoustique.
Le mySpace officiel propose ce site.
-Notre président, parfois, on dirait un spam.-

Chère vieille Europe, cher vieux continent, putain autoritaire,
aristocrate et libertaire, bourgeoise et ouvrière,
pourpre et pomponnée de grands siècles et colosses titubants.
Regarde tes épaules voûtées, pas moyen d'épousseter d'un seul geste,
d'un seul, les vieilles pellicules, les peaux mortes d'hier et tabula rasa...
Avatar de l’utilisateur
Luciole
joueur confirmé
 
Messages: 394
Inscription: 07 Nov 2007 14:04
Localisation: Annecy (74) ou Lyon

Messagede Koma » 03 Avr 2008 11:54

\o/

edit :
Code: Tout sélectionner
Diverses interviews doivent paraitre dans la presse, Damien sera même rédacteur en chef de Metro le 21 avril.

On pourra aussi voir Saez à la télé le meme jour, dans Ce soir ou jamais sur France3 et dans l'album de la semaine sur Canal+ (où ils étaient déjà passé pour la promo de Debbie).

Saez est aussi attendu à la radio : une semaine spéciale sur Le Mouv' suivi d'une session acoustique à l'occasion de la sortie de l'album, ainsi qu'un concert privé sur FranceInter.
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Messagede A-ThO[m] » 03 Avr 2008 18:03

:banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai: :banzai:


j'accroche pas sur la chanson qui passe a la radio en ce moment je trouve qu'elle est trop décalée ...
(\___/) Ceci est Lapinator.
(=' . '=) Copiez/collez-le dans votre signature
(")__(") pour l'aider à dominer le monde.
Avatar de l’utilisateur
A-ThO[m]
Petit Scarabé Métamorphe
 
Messages: 1021
Inscription: 18 Aoû 2007 18:07

Messagede Koma » 03 Avr 2008 18:40

ouais pareil en fait. je préfère largement le matos releasé avant, mais j'espère beaucoup de ce concept devenu rare et difficile qu'est un triple album.

il fourmille d'idées et j'ai confiance. Et puis ça fait 4 ans qu'on a plus d'infos, et la plupart des zikos font leurs LP tous les 2 ans (LP puis tournée promo), même si y'a mille exceptions à la règle. Alors en 4, il a largement le temps, si il est inspiré, de composer 2 voire 3 disques, y'a juste à espérer que le dernier soit pas des restes de mauvaises b-sides montées en mixage (bien que je me souvienne pas avoir entendu de mauvaise b-side chez Saez, encore que Fils de France est simplette, mais il l'a enregistré en urgence, on pardonnera).

Par contre, faut prendre conscience qu'un triple ça sera dur à ingérer en une fois, et que cet album va sans doute se découvrir sur la durée. Déja que God Blesse j'y découvre encore des trucs à chaque réécoute 6 ans plus tard, cuila, en 2020 j'y suis encore.

Je me demande juste si les trois disques auront des atmosphères ou concepts différents. Entre l'expérience God Blesse et les atmosphères baudelairiennes et Pumkins de Debbie, le mélange des concepts peut être intéressant.
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Messagede Luciole » 03 Avr 2008 18:52

Au début, il était peut-être question d'un album en français et un autre en anglais, mais maintenant rien n'est sûr.


Pour le plan de com', je l'ai trouvé sur SaezLive, et la dernière news en date du site est pour dire que c'est à prendre au conditionnel, il n'y a encore rien de sûr, c'est ce qu'espère la maison de disque; mais avec lui on ne sait jamais à quoi s'attendre vu le peu d'exposition médiatique dont il fait l'objet. Déjà entendre Jeunesse lève toi à la radio ça m'a fait un choc.
-Notre président, parfois, on dirait un spam.-

Chère vieille Europe, cher vieux continent, putain autoritaire,
aristocrate et libertaire, bourgeoise et ouvrière,
pourpre et pomponnée de grands siècles et colosses titubants.
Regarde tes épaules voûtées, pas moyen d'épousseter d'un seul geste,
d'un seul, les vieilles pellicules, les peaux mortes d'hier et tabula rasa...
Avatar de l’utilisateur
Luciole
joueur confirmé
 
Messages: 394
Inscription: 07 Nov 2007 14:04
Localisation: Annecy (74) ou Lyon

Messagede Nours » 03 Avr 2008 19:05

Je sais pas si ça a déjà été dis, mais jeunesse lève toi est téléchargeable à cette adresse gratuitement :)

http://www.jeunesselevetoi.fr/telechargement.html

J'aime bien personellement :)
Avatar de l’utilisateur
Nours
Panda Tyranique
 
Messages: 4710
Inscription: 08 Mai 2006 19:16
Localisation: Région Parisienne

Messagede Koma » 20 Avr 2008 21:46

Après deux jours d'écoute, premier verdict sur le dernier triple de Damien Saez.

Image


4 ans après le sombre et enfumé Debbie, Saez revient enfin, mais prend encore tout le monde de vitesse. Là où on attendait un Killing The Lambs en deux disques folk rock anglais et français d'après les concerts 2007 et les releases web, il sort au final un triple album folk entièrement en français.

l'ordre de lecture normal est Varsovie - L'Alhambra - Paris, mais Varsovie reste le plus sombre et le plus difficile d'accès, et Paris le plus simple. Donc je n'ai pas de conseil donné, sauf que comme pour God Blesse, c'est un album long et donc dont l'immersion sera difficile et sur la durée.

Maintenant, détail sur un album qui m'est encore plus ou moins hermétique sur la totalité, mais donc chaque chanson perce déja plus ou moins mon coeur, notamment sur la seconde moitié de la trilogie.

D'abord, évidemment, y'a la disparition des chansons anglaises (notamment Numb et Killing the lambs), je regrette de pas les avoir en master :( mais on peut esperer les voir en 2009 sur son prochain LP. Une fois cette petite frustration passagère oubliée, Varsovie reste un bon album.

Un bon album ? Oui, pour le moment, je le considère comme du Saez : c'est donc du bons matos. Mais il ne me frappe pas autant que les autres.

Cela dit, j'ai mis un an au bas mot pour aimer vraiment God Blesse et deux pour estimer Debbie aussi intéressant que les deux premiers de son coté.

Alors qui sait ce que dans deux trois ans je penserais de Varsovie.


Au niveau de l'album lui même donc, trois disques tout en acoustique, 9, 10 et 10 pistes, soit 29 au total.

Ca fait quand meme vachement Raphael à la première écoute :|

On va encore avoir droit à de vieux amalgalmes débiles par n'importe qui "ouais il pompe Raphael, etc". -__-

Et puis petit à petit, on se détache de la pseudo poésie bobo du Raphael et de sa voix toujours agaçante (Saez aussi, mais Saez ne force que dans les passages guignolesques, il ne fausse jamais sa voix pour faire poète).

Dans cet album, j'ai entendu du Saez période Debbie, du Katagena, du Depuis que t'es montée là haut, mais aussi du Brel, du Piaf, du Smashing Pumpkins, du Dylan, du Ferré et du Brassens aussi (mais plus Brel quand même), et même du Pagoda :D, de la folk psyché, de la chanson française, des chants tribals et éthérés, des comptines de fond de comptoir, des rires et des pleurs, beaucoup de mélancolie d'adulte, et plus d'adolescent, ou alors d'adulte ayant gardé une part de jeunesse en soit.


Même si effectivement, Brel se ressent sur beaucoup de chansons, autant au niveau des paroles que de la musique et des constructions, notamment les deux premiers disques (puis des chansons comme Les Bars du Port, si c'est pas des hommages ça, c'est du plagiat :p)

Certains textes manient encore les vers avec brio et certains néologismes, jeux de mots et structures verbales sont malignes.

Et puis sa voix, sa voix <3333

Elle est toujours à voler d'acérée à grave, de nasillarde ou venant du vendtre. Dans la chanson d'ouverture Varsovie elle ressemble à celle brisée qu'il a à la fin de "Autour de moi les fous".

C'est très intimiste, limite comme un live acoustique, c'est pas très rock'n'roll tout ça vu que c'est dépouillé à l'extrême, mais c'est presque aussi délicieux qu'en live justement :D !

On le dirait à bout de force, comme si cet album était le dernier sursaut de vie venant de lui, c'est beau. Juste très beau, pas glorifiant ni puissant, c'est parfois pathétique (la très Brelienne Varsovie m'inspire de la pitié) ou plein d'espoir et souvent triste, mais c'est beau. C'est... romantique. Vachement personnel et à la fois universel dans les sentiments. Beaucoup de textes portant sur l'amour et les sentiments réciproques au fil de la vie, d'où cet adjectif "intimiste" qui sied bien plus effectivement qu'avant, où c'était personnel mais plus spirituel.

Et puis c'est comme si on avait transposé sa chanson Usé en album. Y'a plus ce combat avc le monde entier. Comme si à la limite il avait abandonné ce combat, juste un sursaut de rage dans Putain vous m'aurez pas et un constat amer avec Jeunesse lève toi, chanté plutot que scandé.

Au niveau de l'accroche, pour le début, je suis beaucoup plus fan du sens inverse : Paris m'a conquis, L'Alhambra est pas trop mal et Varsovie, s'il possède de superbes chansons, reste celui qui me bloque encore le plus.

Varsovie est vachement plus dur à pénétrer que Paris cela dit, je comprends qu'ils aient préféré le dernier de la trilogie comme album vendu seul

6:30 de chanson mélancolique sur Varsovie comme ouverture fallait l'oser aussi. D'ailleurs la chanson Varsovie en tout cas on dirait clairement du vécu.

Et puis y'a des chansons comme Je suis le Christ... euh.. joker. Elle est putain de chelou :il a une vieille voix de tapette dedans, on dirait un mix entre une parodie guignol et une chanson de Maxime le Forestier :lol: !

Varsovie a des chansons parfois déconcertantes, comme la susnommée ou Que tout est noir, j'ai encore du mal ouais, j'avale pas tout le truc d'un coup, y'a encore des trucs qui bloquent. Mais j'aime bien certaines comme Varsovie, Dis moi qui sont ces gens ou On meurt de toi. C'est quand même l'album qui reste le plus Brelien et d'inspiration chanson française.

L'Alhambra est celui que j'ai écouté le plus distraitement, il reste assez similaire à Varsovie je trouve mais en plus clair et moins sombre.

j'aime bien Je cherche encore, et surtout A L'Alhambra, superbe.. L'abattoir est éprouvante, elle est magnifique et l'émotion m'étreint quand je l'écoute, c'est pour ça que j'ai au final du mal avec cette chanson, car j'ai failli éclater en sanglots en l'écoutant :lol:.

On s'endort sur des braises et Quand on a perdu son amour amorcent la transition avec l'ambiance de Paris.

Cependant, L'Alhambra reste l'album que j'ai encore le moins écouté en profondeur.

Par contre Paris, je l'adore. Il est nettement différent sans s'éloigner trop, plus folk anglais souvent. Après 4 ou 5écoutes, je suis conquis <3 ! Ca reste quand même celui qui est le plus proche parfois du matos de Killing The Lambs mais chanté en français, et y'a souvent des atmosphères de Debbie qui tournent dans les chansons, je comprends qu'il soit choisi pour la version solo du disque, il reste nettement plus accessible que les deux autres. Mais dessus, y'a pas une chanson que j'aime pas.

Mes favorites restent On a pas la thune et sa boite à musique façon Babylon Circus, Putain vous m'aurez pas et son atmosphère façon Célèste ou J'Hallucine, la poignante Alice (une nouvelle fille mystère métaphorique :D ?) dont le début fait un peu Clandestinsou J'Hallucine et la chanson ressemble à Killing The Lamb aussi, ou encore les émouvantes et belles Des marées d'écume ou Toi tu dis que t'es bien sans moi, en fait tout l'album bute <3 !

Au final, pour le triple lui même, les trois albums sont communs je trouve, pas différents, en tout cas à mon sens, ils forment bien un tout, et j'ai l'impression qu'ils racontent un voyage de Varsovie à Paris, (ce qui expliquerait pour moi les titres), voire peut être même un voyage ayant duré une vie entière, y'a un concept sur les trois disques si vous voulez, enfin moi je l'ai vu comme ça.

Un saezien m'a d'ailleurs fait remarquer à juste titre que l'album évolue presque de l'ombre à la lumière, que c'est sombre et très découragé/usé dans les textes de Varsovie et que c'est un peu plus utopiste, rêveur et "éveillé" dans ceux de Paris. Comme si on sortait petit à petit d'un gouffre sans vraiment voir la lumière nettement.

J'ai l'impression effectivement que l'immersion va demander du temps, d'abord pour le triple, et ensuite pour tout le concept folk comme Katagena et ses atmosphères.

Mais après cinq ou six écoutes de chaque déja, je suis conquis :D ! C'est peut être pas ce que j'attendais du tout après Debbie et les prémisces de Killing The Lambs, et peut être que les morceaux électriques me manqueront pas mal après coup, mais pour une première approche, je suis d'abord resté dubitatif, mais ensuite j'ai vraiment été submergé par la musique. Peut être la "maturité" musicale avec plus de recul et d'expérience m'a-t-elle permis de m'imprégner plus fortement d'un album folk alors qu'à l'époque, God Blesse m'avait déçarçonné, vu qu'à quinze ans je cherchais du rock avant tout.

Le parallèle avec God Blesse correspond juste au concept de plusieurs disques, je ne trouve pas tellement de rapports avec GB ici, juste quelques atmosphères qui auraient pu découler de Katagena ou des acoustiques de God Blesse, mais sans plus. A la fois Killing The Lambs, Debbie et un peu deux deux premiers, cet album a aussi sa propre identité, comme chacun des disques de Damien, et c'est ce qui compte.

A chacun maintenant d'arriver à l'aimer au fil des écoutes. L'entrée se fera plus difficilement qu'avec du rock'n'roll, mais peut être pas aussi brusquement qu'avec son essai de 2002.

Cependant, c'est à réserver aux fans ou aux amateurs de folk (psyché ou classique), les curieux et amateurs simples préferont la version solo du disque Paris, qui sort aussi, qui reste un album accessible et concret, moins resplendissant sans ses frères mais non moins riche en musique.

Enfin, on peut regretter l'inégale durée des LP : 37 minutes pour Paris, 49 pour L'Alhambra et 44 pour Varsovie pour un total de deux bonnes heures de musique c'est bien, mais pas assez quand on est fan T.T ! Rien que Paris aurait mérité dix à quinze bonnes minutes de plus <3.

Un titre en streaming pour la magie de cet album : Putain vous m'aurez plus : http://futileagonie.spaces.live.com/blog/cns!DD19AD4F535D6DED!2227.entry
Dernière édition par Koma le 21 Avr 2008 16:14, édité 1 fois.
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Messagede Luciole » 21 Avr 2008 10:49

Comment tu as fait pour l'avoir avant le 21, il y avait des préventes quelque part ?


Pour l'instant je peux pas encore me prononcer, je n'ai écouté que Varsovie, mêmes impressions que toi, je ne l'ai pas trouvé trop dur à écouter, il faudra que je repasse plusieurs fois en détail.
Je reposterais plus tard avec plus de commentaires.
-Notre président, parfois, on dirait un spam.-

Chère vieille Europe, cher vieux continent, putain autoritaire,
aristocrate et libertaire, bourgeoise et ouvrière,
pourpre et pomponnée de grands siècles et colosses titubants.
Regarde tes épaules voûtées, pas moyen d'épousseter d'un seul geste,
d'un seul, les vieilles pellicules, les peaux mortes d'hier et tabula rasa...
Avatar de l’utilisateur
Luciole
joueur confirmé
 
Messages: 394
Inscription: 07 Nov 2007 14:04
Localisation: Annecy (74) ou Lyon

Messagede Koma » 21 Avr 2008 16:17

Luciole a écrit:Comment tu as fait pour l'avoir avant le 21, il y avait des préventes quelque part ?


Pour l'instant je peux pas encore me prononcer, je n'ai écouté que Varsovie, mêmes impressions que toi, je ne l'ai pas trouvé trop dur à écouter, il faudra que je repasse plusieurs fois en détail.
Je reposterais plus tard avec plus de commentaires.

C'est ça d'avoir des potes dans la distrib spécialisé :p

Au contraire moi je l'ai trouvé plus dur à écouter que les autres Varsovie. A moins que tu voulais citer Paris ?

Je Marche Nu, le site teaser de l'album, a ouvert ses portes ce matin, et on y trouve les livrets en jpg et pdf avec textes et photos :)

C'est d'ailleurs dommage qu'ils les aient pas inclus dans l'album.

www.jemarchenu.com

Et sur Le Mouv :


Mercredi 23 Avril
avec Emilie,Latifa, Bruno Lorenzi et Pierre de Caunes
Invitée : Damien Saez
Session acoustique : Damien Saez

Il passe mercredi entre 21h et 22h, écoutable en stream sur le site de la radio.
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Messagede Luciole » 21 Avr 2008 17:49

Nan je parlais bien de Varsovie. C'est vrai par contre qu'il mérite plus d'attention à l'écoute que les autres, il est beaucoup plus nu. J'ai écouté les autres et comme première impressions, je pense comme toi pour la facilité d'écoute. Paris est plus mélodique que les 2 autres, ce qui doit faciliter l'écoute, mais je ne sais pas si on peut vraiment dire pour autant qu'il est plus simple. En tous cas il est très beau.
-Notre président, parfois, on dirait un spam.-

Chère vieille Europe, cher vieux continent, putain autoritaire,
aristocrate et libertaire, bourgeoise et ouvrière,
pourpre et pomponnée de grands siècles et colosses titubants.
Regarde tes épaules voûtées, pas moyen d'épousseter d'un seul geste,
d'un seul, les vieilles pellicules, les peaux mortes d'hier et tabula rasa...
Avatar de l’utilisateur
Luciole
joueur confirmé
 
Messages: 394
Inscription: 07 Nov 2007 14:04
Localisation: Annecy (74) ou Lyon

Messagede Koma » 21 Avr 2008 20:03

Paris est une perle, et c'est bien pour cela qu'ils l'ont distribué en solo, il reste plus accessible au grand public, et varie plus sa folk.

Là où Paris a des compos et des atmosphères évoquant autant Brel, les Smashing Pumpkins ou Saez période Debbie -et même à la limite Montée là haut et les acoustique de Katagena-, les deux autres sont beaucoup plus Breliens et limite Varsovie m'évoque Barbara.

En revenant du bahut j'ai réécouté Samedi Soir sur la Terre de Cabrel, des compile de Brel et... Varsovie de Saez (le triple, pas le LP). Et j'ai fondu en larmes la moitié des chansons.

Ca m'était sans doute plus arrivé depuis le dernier Saez, ou alors Alone de Sadartha peut être.

C'est con hein, mais c'est la vérité.

Brel, Cabrel, Ferré ou Saez, pour moi ils vont plus loin que des poètes et de grands paroliers.

Avant tout, leur musique catalyse mes émotions et me permet de vivre en extériorisant une part de ce que je ressens. La rage et la détresse colérique dans Nirvana ou d'autres, la mélancolie et la détresse réelle dans ces derniers.

Pleurer, ça fait du bien souvent.
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Messagede Leck » 21 Avr 2008 22:28

Alice. Bordel.

Les mêmes accords ( la la do si) qu'un de mes morceaux, que je suis en train de refaire pour une version plus ou moins finale (some sunny days :D). Et au tout début du morceau, chez saez, il y a une petite subtilité de mixage, les notes en trés pur sur l'oreille droite. Bah juste avant d'écouter le morceau, j'étais en train de faire un truc qui ressemble beaucoup. La misére. J'ai trop les boules. En plus ça va être un peu le même style. Je ovus prends à témoin les mecs, j'ai pas copié. J'ai pris des idées chez les Pixies, chez Nirvana, chez King Crimson, mais pas chez Saez.
Avatar de l’utilisateur
Leck
Poète De Cave
 
Messages: 2656
Inscription: 21 Fév 2007 19:52
Localisation: Clermont-Fd

Messagede Staph Beck » 21 Avr 2008 22:38

ca fout la rage hein quand tu fais un truc et qu'on te dit "hey ca me fait penser a ca" et la tu te rend compte que t'as rien inventé T_T
je connais ca aussi. Mais si tu le joues differemment, personnalise un peu je pense que personne s'en rendra compte^^
Tonight's the night. And it's going to happen again, and again. It has to happen. Nice night.
Avatar de l’utilisateur
Staph Beck
Guitar Lover
 
Messages: 6630
Inscription: 11 Fév 2007 20:48
Localisation: Kickapoo

PrécédenteSuivante

Retourner vers I've got a feeliiiiiing

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron