Le spatial

votre quotidien vos debats ici vous discutez de ce que vous avez envie, de ce qui vous revolte ou passionne

Modérateur: Beck team

Re: Le spatial

Messagede Eurosky » 07 Avr 2009 09:13

c'est passionnant....
La musique est l'ouverture de l'esprit vers un monde meilleur


How is your life today ?

.. je veux être un Drum lover ^^

http://www.dogmazic.net/Eurosky
Avatar de l’utilisateur
Eurosky
Flooder SM
 
Messages: 1674
Inscription: 30 Aoû 2007 14:55
Localisation: à ma maison .... et je vous emmerde !

Re: Le spatial

Messagede Missing Eddie Lee... » 07 Avr 2009 11:05

Ah ça y est ils ont commencé ? J'ai vu ça aux infos de France 2 y a une semaine, ça a l'air fou! Heureusement qu'ils sont observés les "cobayes" parce que sinon on va les retrouver entretués avec des p'tits morceaux éparpillés tout partout ou alors il va en rester qu'un qui aura mangé tous les autres! :pouet:
Universe in a ball.
Missing Eddie Lee...
Farfadet farfelu
 
Messages: 1127
Inscription: 05 Juin 2006 22:17

Re: Le spatial

Messagede Chewy » 07 Avr 2009 12:13

Nan mais ils tournent pas Sax V non plus, hein mel :D
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Re: Le spatial

Messagede Missing Eddie Lee... » 07 Avr 2009 12:34

Lol! Ben on sait jamais, la folie humaine... :D
Universe in a ball.
Missing Eddie Lee...
Farfadet farfelu
 
Messages: 1127
Inscription: 05 Juin 2006 22:17

Re: Le spatial

Messagede Hed » 07 Avr 2009 12:39

La ruée vers l'espace est un bel exemple de la folie humaine ;)
On devrait peut être jeter un oeil dans les grands fonds marins avant d'essayer de visiter d'autres planètes :lol:
Avatar de l’utilisateur
Hed
Grognant-Outan
 
Messages: 1155
Inscription: 01 Avr 2009 20:37
Localisation: Tours

Re: Le spatial

Messagede Staph Beck » 07 Avr 2009 13:22

je pense que les 2 sont intimement liés. Si on regarde les autres planete ou l'univers dans un sens plus large, c'est aussi (j'allais dire avant tout mais là je suis moins sur) pour comprendre l'origine de la terre.
Tonight's the night. And it's going to happen again, and again. It has to happen. Nice night.
Avatar de l’utilisateur
Staph Beck
Guitar Lover
 
Messages: 6630
Inscription: 11 Fév 2007 20:48
Localisation: Kickapoo

Re: Le spatial

Messagede Aveuh » 07 Avr 2009 13:36

C'est ça. On a du mal a comprendre le fonctionnement de la Terre, sa formation et comment elle évolue parce qu'on est en plein dessus, sans aucun recul sur ce qu'on étudie, et sans aucun autre exemple pour comparer. En allant étudier d'autres planètes, on fait de la recherche en biologie sur les conditions de formation de la vie, en astronomie sur la formation des planètes, en géologie sur leur fonctionnement interne, en écologie sur l'évolution des conditions a la surface, etc.
We pretend it's personality
But it's really sexuality
We put faith in love and honesty
But the stuff that makes our history and sets us free is curiosity


Pain of Salvation - Curiosity
Avatar de l’utilisateur
Aveuh
Admin très con à la retraite
 
Messages: 4678
Inscription: 06 Juil 2006 21:04
Localisation: Paris mon amûûûr

Re: Le spatial

Messagede Chewy » 07 Avr 2009 13:43

Ouais, mais ça part de postulats qui sont pas vérifiés, par exemple la similarité en composition des différents éléments chimiques... C'est comme la nouvelle de la découverte de la planète de type terrestre : la planète en question étant plus grosse, la gravité doit être plus importante, du coup, est-ce qu'on a la même répartition géologique ? Rien que ça, ça reste à étudier.

En gros, est-ce que ça sert d'aller étudier d'autres trucs, sachant que c'est sûrement différent de ce qu'on a ? Est-ce que les conclusions qu'on tire de ces études sont applicables à notre cas ?
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Re: Le spatial

Messagede Aveuh » 07 Avr 2009 14:29

D'un autre côté on est tous issus d'une même bouille galactique si je puis me permettre. Après, si tu veux parler de postulats non vérifiés on peut aussi dire que la tectonique des plaques n'est qu'une théorie qui demande encore a être démontrée alors qu'elle est communément acceptée par tout le monde :D

Pour ce qui est des planètes de "type terrestre" ce qui les a surtout interpellés si mes souvenirs sont bons c'est que c'est la première planète tellurique qu'ils rencontrent. Jusqu'à présent les seules qu'ils avaient réussi a détecter étaient des planètes gazeuses de plusieurs fois la masse de Jupiter. Petit a petit on arrive a trouver de plus en plus de planètes "petites" et qui potentiellement pourront ressembler à la notre.
We pretend it's personality
But it's really sexuality
We put faith in love and honesty
But the stuff that makes our history and sets us free is curiosity


Pain of Salvation - Curiosity
Avatar de l’utilisateur
Aveuh
Admin très con à la retraite
 
Messages: 4678
Inscription: 06 Juil 2006 21:04
Localisation: Paris mon amûûûr

Re: Le spatial

Messagede Chewy » 08 Avr 2009 16:36

Je pensais juste à comparer ce qui est comparable : est-ce qu'une planète carrément plus grosse que la nôtre aura les mêmes moyennes de température, le même cycle annuel, ect... bref les mêmes constantes ? Et pis comment tu sais qu'elle aura pas des éléments en plus, ou en moins ? hein ? Qui te dit qu'on va pas découvrir des schmurtzoides calleux qui font de la fission sous rayon X ? :D
Après, je suis d'accord que si l'atmosphère qui est là-bas ressemble à la nôtre, ça laisse présager des bonnes choses quant à l'avenir, hein. Pis de toutes façons, avant qu'on puisse aller sur place faire les analyses en question... On a le temps de voir couler l'eau sous les ponts.
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Re: Le spatial

Messagede Aveuh » 08 Avr 2009 17:49

Rien ne nous dit ça :D Mais on pourra pas le savoir tant qu'on les aura pas étudiées :D C'est ça qui est bien :P

Non pis outre le problème de comparable/pas comparable, l'étude doit toujours être faite, ne serait-ce que pour la "curiosité scientifique" :P
We pretend it's personality
But it's really sexuality
We put faith in love and honesty
But the stuff that makes our history and sets us free is curiosity


Pain of Salvation - Curiosity
Avatar de l’utilisateur
Aveuh
Admin très con à la retraite
 
Messages: 4678
Inscription: 06 Juil 2006 21:04
Localisation: Paris mon amûûûr

Re: Le spatial

Messagede Oza » 08 Avr 2009 18:59

Génial ce topic! Merci Aveuh!

Alors plein de chose a dire...

Déja pour le voyage vers mars, une des différences par rapport a la lune, et pas des moindres, c'est que l'on quitte le champ magnétique terrestre qui nous protège principalement des rayons gamma (les rayons les plus nocifs qui soit) et qu'une simple couche de métal ou autre ne pourrait arrêter...
La meilleure façon de s'en protoger c'est... l'eau et oui lol
Donc d'après ce que j'ai pu voir, il pense installer une chambre de protection possédant des murs très épais remplis d'eau, et un detecteur doit permettre de prévoir une rafal de radiation (provenant du soleil), tous aux abris dans la petite salle... ça à pas l'air super pratique quand même...
:shock:

Autre chose par rapport à ce que tu disais Chewy, c'est bien d'arriver à détecter des petites planètes type terrestre; mais juste pour dire qu'on arrive à les détecter ^^ parce qu'il est evident qu'on ne trouveras pas comme ça une planete idéale à vivre... Pourquoi? Parce qu'avant de trouver la planete, il faut trouver le système solaire... et oui, notre système solaire actuel se fait rare, je dirais même qu'a l'heure actuelle on n'as pas trouver de système solaire similaire.
La façon dont il le détecte est très intéréssante, (mais je l'explique en spoiler parce que c'est assez long)
il se trouve que notre soleil a une légère rotation d'un cycle d'une douzaine d'année, ce qui correspond en fait à la rotation de jupiter. Donc ils ont voulu chercher le même type de profil, et pour ça, ils ont mesuré l'intensité lumineuse de plusieurs étoile. En effet, quand une planète de ce type passe devant son étoile, elle créé une légère ombre. Bref... ils n'ont rien trouver, sauf... en réduisant le temps d'analyse, ils analysaient sur plusieurs année, alors qu'en fait, on observe ce genre de rotation sur qq jours o_o
Explication: la plupart des systèmes solaire possedant de grosse planète gazeuse comme jupiter (oui saturne et compagnie ne font pas le poids à côté), en possède plus d'une, et cela creer un gros désequilibre dans le système qui finissent souvent par ejecter des planetes et celle qui reste se retrouve avec une orbite très elliptique, à la fois très proche du soleil et très éloigné également, du coup, le peu de chtite planète présente sont vite aspiré par la grosse qui débarque ^^ et se rapprochant ainsi de son étoile, elle prend une vitesse phénoménale, donc son cycle à la base d'une dizaine d'année se retrouve réduit à qq jours.


Donc voila, les systèmes solaires les plus fréquent sont soit des systèmes a grosse planetes gazeuses=> système complétement desequilibrer absorbant les planetes terrestres, soit des sytèmes a petites planetes, sans planetes gazeuses=> malheuresement il faut savoir que jupiter a un rôle important, sans elle, les pluies de météorites, comètes, et compagnie... serait trop importante sur terre et empecherais le dévellopement de la vie.
Un équilibre aussi parfait que le notre entre les planetes terrestres et gazeuses est donc extrèmement rare mais indétournable si on veut un jolie nid douillet comme la terre.

Ce n'est donc qu'un détail, mais il y en a d'autres. Par exemple, même si mars peut être colonisé, elle n'as plus de champ magnétique, d'ou le problème des rayons cosmiques, etc... la vie pour nous ne sera alors jamais possible sans une combinaison adapté. Même si on arrive a y faire pousser quelques plantes, mars reste une planete morte.

Il est évident que trouver une planete semblable à la terre n'est pas une mince affaire, mais essayer de trouver, de se donner les moyens d'exploiter l'espace, est déja une avancé énorme. D'ou l'engoument de commencer a orbserver d'autre planete terrestre en dehors de notre systeme.
Avatar de l’utilisateur
Oza
Queen Of The Geeks
 
Messages: 1403
Inscription: 26 Oct 2007 17:29

Re: Le spatial

Messagede Eurosky » 08 Avr 2009 19:28

Ouai ben l'Humain n'est décidément pas adapté à la planête terre, ni aux autres ...

Ben j'dis qu'on est encore loin de Star Wars moi :content: :content:
La musique est l'ouverture de l'esprit vers un monde meilleur


How is your life today ?

.. je veux être un Drum lover ^^

http://www.dogmazic.net/Eurosky
Avatar de l’utilisateur
Eurosky
Flooder SM
 
Messages: 1674
Inscription: 30 Aoû 2007 14:55
Localisation: à ma maison .... et je vous emmerde !

Re: Le spatial

Messagede Aveuh » 08 Avr 2009 20:12

Quelques détails supplémentaires puisqu'on commence a aborder des choses un peu plus pointues (ouéééééé des gens avec qui discuter :P Ca change des littéraires ! :content: )

Les attraits de Mars sont multiples. D'une part il y a le côté scientifique, à savoir la possibilité de traces de vie primitive (ou ce qu'il en reste) en profondeur. La possibilité de terraformer la planète (grosses calottes de glace carbonique aux pôles). Il y a aussi l'intérêt de travailler en micro-G. Des travaux intéressants sont menés en apesanteur (dans la station spatiale internationale par exemple) sur la biologie sans gravité (ce qui pourra mener a des informations médicales de première importance à mon avis), mais pas encore en gravité amoindrie (comme sur Mars où la gravité est un tout petit peu plus du tiers de celle de la Terre). Il y a aussi d'autres côtés particulièrement intéressants à l'exploration Martienne et à sa colonisation (dans longtemps :P Très longtemps). Notamment utiliser Mars comme base de lancement (2/3 de gravité en moins = bien moins difficile d'envoyer des objets dans l'espace), comme base minière (ressources en abondance, pas de fonds marins donc exploitation maximale possible) voir comme pôle d'habitation si la démographie continue a exploser comme à l'heure actuelle.

On a besoin d'établir sur Mars des bases scientifiques avant de partir à la conquête d'autres planètoïdes. A savoir que les seules planètes sur lesquelles nous pouvons poser les pieds dans le système solaire sont Mercure (trop près du soleil), Venus (ambiance volcanique et pluies d'acide sulfurique) et Mars. Mars semble le choix le plus adapté a une première tentative. Il reste après les différents satellites des géantes gazeuses, mais il y a un certain nombre de défis a surmonter avant de pouvoir les atteindre (le temps de voyage, la traversée de la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter en premier lieu). Bref, Mars est à l'heure actuelle un cap et un défi scientifique à l'image de la lune dans les années 60.


Pour ce qui est des exoplanètes, quelques détails qui peuvent sembler intéressants. On a la quasi certitude à l'heure actuelle que l'eau est un élément assez répandu dans l'univers. On sait qu'elle était présente à la surface de Mars à une époque. On espère aussi en trouver sous forme liquide dans les profondeurs d'Europe (satellite gelé de Jupiter). L'idée de base de l'exobiologie, pour la recherche de formes de vie en dehors de la Terre se base sur le principe de faire des spéculations sur ce que l'on connait de la vie (donc, formes à base de carbone, respectant des conditions de pression/température/pH limites, nécessitant de la "nourriture" et de la lumière, etc.). Néanmoins il n'est pas exclus qu'on puisse trouver de la vie ne correspondant pas du tout à ce qu'il y a sur Terre ...

Là où l'exobiologie a gagné en crédibilité, c'est à la découverte d'acides aminés sur des météorites. Les acides aminés, je le rappelle, sont un peu la "base" de la vie, puisque ce sont, du moins dans nos théories/modèles, les premiers éléments carbonés à s'être formés à la surface de la Terre (il y a un sacré paquet de temps). On peut donc supposer la formation (mais qui en doutait) d'éléments du même type que nos acides aminés, ailleurs dans l'univers. Maintenant le gros problème c'est de trouver où :D (et c'est pas un petit problème :P). L'idée c'est déjà de trouver des systèmes solaires pouvant correspondre. C'est à dire des étoiles de taille avoisinant celles du soleil, avec des planètes gazeuses (faciles à détecter par rapport aux planètes telluriques qui sont bien plus petites) permettant la formation de planètes telluriques. Après, il faut examiner la "zone habitable" c'est à dire un anneau autour de l'étoile qui définit une région où les conditions de vie seraient grosso modo les mêmes que sur Terre. Bref, l'exo biologie c'est pas une mince affaire.

Cette discipline ne cherche pas non plus UNIQUEMENT a trouver la vie extra terrestre, mais aussi a mieux comprendre dans quelles conditions la vie s'est développée sur Terre, et y est restée. Et enfin, a noter que de telles recherches sont connexes avec d'autres domaines, notamment l'astronomie, qui étudient la formation des systèmes solaires, et l'histoire de l'univers.
We pretend it's personality
But it's really sexuality
We put faith in love and honesty
But the stuff that makes our history and sets us free is curiosity


Pain of Salvation - Curiosity
Avatar de l’utilisateur
Aveuh
Admin très con à la retraite
 
Messages: 4678
Inscription: 06 Juil 2006 21:04
Localisation: Paris mon amûûûr

Re: Le spatial

Messagede Chewy » 09 Avr 2009 10:11

Pour reprendre ce que disait Ozaka, la cailloutologie étant loin d'être la spécialité (donc ce que je dis est à prendre avec la loupe), le fait que Mars soit plus éloignée du soleil serait pas un avantage au niveau des bombardements en rayonnements divers ? La quantité reçue par Mars serait logiquement moindre que celle reçue par la Terre, non ? Du coup, est-ce que le fait d'avoir un champ magnétique pour s'en protéger est toujours nécessaire ?

Si mes souvenirs sont bons, les plus gros rayonnements dont notre champ électromagnétique terrestre nous protège sont de type magnétique, non ? Tout ce qui est rayonnement Gamma, alpha et cie est pas filtré par l'atmosphère (à moins que ce ne soit aussi des rayonnements de type magnétique) ? Bon, là, je fais sûrement un amalgame avec la couche d'ozone qui nous protège des UV, Aveuh, tu en saurais plus sur ce sujet ?

Ok, j'aurai mieux fait de consulter wikipedia avant de poster plutôt qu'après :D

Donc, ce que j'ai appris vite fait : rayonnement gamma = rayonnement électromagnétique, moins ionisant que les alpha et bêta, mais plus pénétrant (c'est poru ça qu'il faudrait des murs d'eau bien épais, comme le dit ozaka), issu d'une transition nucléaire (reste le terme de transition à définir). Le spectre visible est lui aussi constitué de rayonnements électromagnétiques. Le danger des rayons gammas, c'est : brulures, cancers et mutations génétiques, cf UV et rayons X.

Bon, j'ai pas trouvé la composition du vent solaire en terme de rayonnements, mais il est composé d'hélium (25%) et d'hydrogène (73%). Le champ magnétique d'une planète dépend apparemment de l'activité de son noyau, c'est pourquoi Mars, qui est comme la Lune une planète "morte" géologiquement, ne possède plus de champ magnétique, et reçoit le vent solaire en plein dans la face.
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

PrécédenteSuivante

Retourner vers It's a hard day's life

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron