Blaguounettes vaseuses ou pas.

votre quotidien vos debats ici vous discutez de ce que vous avez envie, de ce qui vous revolte ou passionne

Modérateur: Beck team

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Ryusuke-Kun » 01 Mai 2009 21:16

Cryptorch!d ... dois-je te rappeler la Frangipane ?

:mdr:
Mais y’a un truc dont je suis sûr c’est qu’ensuite tu es allé au supermarché de la connerie universelle et que tu as rempli à ras bord 3 caddies histoire d’avoir des réserves jusqu’à la fin de ta vie.

Dr Cox - Scrubs
Avatar de l’utilisateur
Ryusuke-Kun
Sale Gosse
 
Messages: 1427
Inscription: 31 Juil 2006 18:47
Localisation: Alsace

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Eurosky » 01 Mai 2009 21:17

lol laisse Carlos Tranquille :ange:

vu sur labanane.org ...


Ca se passe pendant un concert de death métal. Le chanteur, au bout de la 4eme chanson, a un trou de mémoire et ne se souvient plus des paroles. Profitant d'un passage instrumental, il va voir le guitariste :
"Hé ! Vite, c'est quoi les paroles du refrain là ?"
Le guitariste, qui est sourd, ne l'entend pas et continue a jouer, alors il va voir le bassiste :
"Hé ! C'est quoi les paroles du refrain qui va arriver, j'men souviens plus !"
Le bassiste, en plein solo, est completement en transe (alors qu'on ne l'entend pas) et ne fait pas attention à lui. Le chanteur va donc voir le batteur :
"Hep ! C'est quoi les paroles du refrain de cette chanson ?"
Et le batteur lui repond :
"J'en sais rien, on est sur quelle chanson déja ?"


ou encore (celle là elle est vraiment geniale)

1000 militaires font un entraînement en conditions réelles. Leur objectif est de traverser une grande étendue boisée. Pour cela ils disposent de tout le paquetage nécessaire : rations de survie, tentes, sacs de couchage... Après plusieurs jours de marche, certes fatiguant mais ne posant pas de trop grandes difficultés, le temps restant idéal, il se met soudain à pleuvoir comme il n'a plus plu depuis bien longtemps, un vrai déluge qui ne renierait pas Noé. Dans ces conditions, évidemment, il est inutile d'essayer de monter un campement, et c'est même un peu la débandade, tout le monde court dans tous les sens pour trouver un abris.

Finalement, l'un d'eux tombe sur un manoir, situé dans une clairière, que jusqu'à présent personne n'avait encore remarqué. A vrai dire, il n'était même indiqué sur aucune carte, et personne n'en connaissait l'existence. Qu'à cela ne tienne, un soldat s'approche et tente de frapper à la porte, en espérant bien que quelqu'un leur offre un refuge pour la nuit. Personne ne répond, alors il essaie d'ouvrir, et, surprise, la porte est ouverte !

Il s'agissait d'un vieux manoir, plein de toiles d'araignées, de statues lugubres, de gargouilles... Apparement, cela fait longtemps que personne n'y a mis les pieds. Heureusement, nos rudes guerriers n'en sont plus à de telles considérations, et vu la taille du manoir, décident d'y établir le campement. Au moins ils seront au chaud et au sec.

Ils décident de se répartir dans le manoir. Celui-ci ne faisant que deux étages, la moitié de la troupe dormira en haut, l'autre en bas, logique ! C'est ainsi que 500 montent à l'étage, et 500 restent en bas...

La nuit se déroule normalement... Au petit matin cependant, aucun des 500 à l'étage ne redescend. Les autres, intrigués, décident d'aller voir, et le spectacle est terrifiant. Les 500 soldats du haut sont morts, le sang couvre le sol, des membres jonchent le parquet... Tous les soldats semblent avoir été comme rongés par des rats. A l'extérieur, le déluge ne s'est toujours pas arrêté.

Face à ce phénomène étrange, il a été décidé de faire un tour de garde, pour éviter des pertes supplémentaires dans ce manoir qui semble recéler bien des secrets. Pour la nuit donc, question de place, 250 repartent en haut, alors que 250 restent en bas.

La nuit, ceux du bas sont réveillés par des cris et des bruits de batailles... Ils soupçonnent le manoir d'abriter un régiment de Vietcongs. Néanmoins ils arrivent en retard au secours de leurs compagnons, le massacre a déjà été perpétré, et l'ennemi est parti se réfugier. Le scène est encore plus déplorable que la nuit précédente... Et dehors, il continue à pleuvoir dru.

Les soldats redoublent de vigilance pour la nuit qui suit, et 125 d'entres eux partent à l'étage, pendant que les 125 autres restent en bas. Les 125 du bas sont rapidement réveillés par des bruits de rongeurs, mais c'est trop tard, tous leurs camarades sont retrouvés mutilés.

Et la pluie continue à tomber, les nuits s'enchaînent, ainsi que les hécatombes. Les pertes sont au nombre de 63 (63 en haut, 62 en bas), 31 (31 en haut, 31 en bas), 15 (15 en haut, 16 en bas), (vous noterez ici qu'il y a certainement suffisament de place en bas pour tous les survivants, mais ne me demandez pas pourquoi, ils ont décidé de garder la répartition d'origine, ce ne sont que des soldats après tout), puis 7... Ils n'ont aucun moyen de quitter ce manoir, et n'arrivent pas à trouver la cause de leurs malheurs, bien qu'ils passent leurs journées à tenter de trouver le mal qui se terre dans ce lieu maudit. Certains jurent contre le sort, d'autres se sont trouvés des vocations de religieux, mais rien n'y fait, les décès continuent. Ils ne sont maintenant plus que 8.

Les nuits suivantes, ils en perdent encore 4, puis 2. Il reste donc 2 soldats de la compagnie qui était à l'origine constituée de 1000 hommes. La nuit, le premier décide de ne pas fermer l'oeil et de veiller sur son compagnon discrètement. Très vite, il aperçoit un petit gnome, pas plus haut que trois pommes, qui court sur ses petites pattes poilues vers le soldat profondément endormi, qui l'attrape au cou et commencence consciencieusement à le déchiqueter de ses dents acérées et à manger les meilleurs morceaux. Il semble se régaler !

Face à ce spectacle, le soldat survivant ne peut s'empêcher de pousser un cri et de prendre les jambes à son coup. Malheureusement, il est repéré par le gnome qui se lance à sa poursuite.

Dehors, le temps s'est amélioré, et bien que l'herbe et les feuilles soient encore chargées de l'eau qui est tombée ces derniers jours, le soleil est resplendissant. Le soldat court, et il aperçoit deux vélos, un rouge et un blanc, posés contre un arbre. Il n'a pas le temps de réfléchir à ce qu'ils peuvent bien faire là, et enfourche le vélo rouge. Le gnome le poursuit toujours, et monte le vélo blanc.

Le soldat pédale, pédale, il est à bout de souffle, fatigué, terrifié. Petit à petit, le gnome le rattrape, et rien n'y fait, le soldat n'arrive pas à conserver son avance. Quand le gnome est à sa hauteur, il saute sur le soldat et le dévore !

Moralité : le vélo blanc va plus vite que le vélo rouge.

La musique est l'ouverture de l'esprit vers un monde meilleur


How is your life today ?

.. je veux être un Drum lover ^^

http://www.dogmazic.net/Eurosky
Avatar de l’utilisateur
Eurosky
Flooder SM
 
Messages: 1674
Inscription: 30 Aoû 2007 14:55
Localisation: à ma maison .... et je vous emmerde !

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Ryusuke-Kun » 01 Mai 2009 21:32

Ou comment perdre 2min de sa vie. :int:

:fun2:
Mais y’a un truc dont je suis sûr c’est qu’ensuite tu es allé au supermarché de la connerie universelle et que tu as rempli à ras bord 3 caddies histoire d’avoir des réserves jusqu’à la fin de ta vie.

Dr Cox - Scrubs
Avatar de l’utilisateur
Ryusuke-Kun
Sale Gosse
 
Messages: 1427
Inscription: 31 Juil 2006 18:47
Localisation: Alsace

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Nours » 01 Mai 2009 21:51

Ryusuke-Kun a écrit:Ou comment perdre 2min de sa vie. :int:

:fun2:


+ 3000
Avatar de l’utilisateur
Nours
Panda Tyranique
 
Messages: 4710
Inscription: 08 Mai 2006 19:16
Localisation: Région Parisienne

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Eurosky » 02 Mai 2009 06:50

Dans le même genre ;-)

C'est l'histoire d'un type, qui dès sa plus tendre enfance s'est découvert une passion pour les balles de ping-pong jaunes. Pour son cinquième anniversaire, il demande en cadeau une caisse de balles de ping-pong jaunes. Ses parents, interloqués, la lui offre malgrès tout.

A son anniversaire suivant, il demande deux caisses de balles de ping-pong jaunes. Il les reçoit donc. A noel, il demande cinq caisses de balles de ping-pong jaunes. Puis a son anniversaire, 20 caisses de balles de ping-pong jaunes. Et ainsi de suite, de plus en plus de balles de ping-pong jaunes. Le jour de ses vingt ans, il à ainsi une immense 'collection' de balles de ping-pong jaunes. Ses parents, décidément intrigué par la passion de leur fils, et n'ayant toujours pas réussi à lui faire dire pourquoi il y tient tant, lui pose une fois de plus la question :
"Mais pourquoi des balles de ping-pong jaunes?
- Je vous le dirais sur mon lit de mort..."

Le fils fini par quitter la maison familiale, s'installer seul, mener sa vie. Il décide de fabriquer un vélo avec ses balles de ping-pong jaunes. Mais un accident est si vite arrivé. Le voilà donc à l'hopital, gravement blessé. Ses parents à son chevet lui disent:
"Ecoute, tu va peut-être mourir, dit nous quel est le mystère des balles de ping-pong jaunes!
- Non, je ne vais pas mourir."
Et effectivement, sa vie n'est rapidement plus en danger. Durant sa convalescence, il se fabrique des meubles en balles de ping-pong jaunes, des sculptures balles de ping-pong jaunes, etc.

Tout son argent passe dans l'achat de balles de ping-pong jaunes. Tout le monde est intrigué par cette passion, dont personne ne connait le sens ni les origines. Quelque temps après, il fabrique une voiture en balles de ping-pong jaunes.. Evidemment, un grave accident survient peu après.. Le voilà à nouveau à l'hopital, ses parents à son chevet, qui lui ont apporté une caisse de balles de ping-pong jaunes pour lui faire plaisir..
Le fils est sous respirateur artificiel, à la limite du coma, les yeux vagues.. Ses parents lui posent à nouveau la fatidique question:
"mais pourquoi les balles de ping-pong jaunes ??
- Je.. Je ne vais pas mourir.. pas encore.."
Effectivement, il se remit, plus difficilement cette fois, mais il ne mouru pas.

Quelque temps après, en pleine forme, sa passion pour les balles de ping-pong jaunes n'avait pas faiblit. Il approchait la trentaine, ses parents vieillisants se demandaient s'ils aurait un jour une réponse.. Leur fils possédaient une immense quantité de balles de ping-pong jaunes, il avait fini par acheter une usine de balles de ping-pong jaunes, produisait énormément de balles de ping-pong jaunes, et en gardait beaucoup pour lui même.

Il réussi, a force de temps et de balles de ping-pong jaunes, à se construre un petit avion en balles de ping-pong jaunes.. Le jour de l'essaie arrive, il grimpe dans son nouveau véhicule en balles de ping-pong jaunes. Il décolle contre toute attente, et l'interrogation des gens grandit quand ils virent passer dans le ciel un avion en balles de ping-pong jaunes. Mais soudain, l'avion se disloqua, et là, l'accident, terrible.

Cette fois-ci, il n'y avait guère d'espoir pour l'homme aux balles de ping-pong jaunes. Ses parents, eux aussi proches de la mort, vinrent une fois de plus au chevet de leur fils, dont ils n'avait toujours pas comprit d'où venait sa passion pour les balles de ping-pong jaunes. Une fois de plus, ils le lui demandèrent..
Mais cette fois, il leur répondit:
"Très bien. Je sens que ma fin est proche, je vais vous dire d'où me vient cette passion pour les balles de ping-pong jaunes, pourquoi toute ces balles de ping-pong jaunes..
En fait, c'est parce que .. rargh. "

Et il mourru.
La musique est l'ouverture de l'esprit vers un monde meilleur


How is your life today ?

.. je veux être un Drum lover ^^

http://www.dogmazic.net/Eurosky
Avatar de l’utilisateur
Eurosky
Flooder SM
 
Messages: 1674
Inscription: 30 Aoû 2007 14:55
Localisation: à ma maison .... et je vous emmerde !

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Koma » 02 Mai 2009 10:06

Crypto a écrit:Carlos & Maïté sont sur un bateau. Le bateau coule.

:love: :love:

award of the year :love:
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Staph Beck » 02 Mai 2009 10:13

les balles de ping pong jaune je la connais c'est super vieux.
Tonight's the night. And it's going to happen again, and again. It has to happen. Nice night.
Avatar de l’utilisateur
Staph Beck
Guitar Lover
 
Messages: 6630
Inscription: 11 Fév 2007 20:48
Localisation: Kickapoo

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Chewy » 27 Mai 2009 16:25

Référence reuplodée :

"J'ai beau être matinal, gmail."
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Eurosky » 27 Mai 2009 17:20

Monsieur et Madame DANSLAPISCINE ont 4 enfants, quels sont leurs noms?
Jean, Edouard, Annick et Loana
La musique est l'ouverture de l'esprit vers un monde meilleur


How is your life today ?

.. je veux être un Drum lover ^^

http://www.dogmazic.net/Eurosky
Avatar de l’utilisateur
Eurosky
Flooder SM
 
Messages: 1674
Inscription: 30 Aoû 2007 14:55
Localisation: à ma maison .... et je vous emmerde !

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Vlad'Jo » 27 Mai 2009 18:42

Vous savez pourquoi il y a plein de japonais dans mon garage? Parce qu'il y a ma moto.
Tin tininin Pilouboum paaaa ! Pam Pam Pam Pooooom ! Tin tininin Pilouboum paaaa ! Pam Pam Pam Pooooom Too bop !

«La musique peut rendre les hommes libres.»
[ Bob Marley ]
Avatar de l’utilisateur
Vlad'Jo
star nationale
 
Messages: 402
Inscription: 03 Mar 2008 22:28
Localisation: Bordeaux

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Koma » 28 Mai 2009 01:56

Chewy a écrit:Référence reuplodée :

"J'ai beau être matinal, gmail."
"au secours"
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Chewy » 05 Juin 2009 10:32

Ouais et alors ? :D
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Koma » 05 Juin 2009 10:58

non, je suis sur ton sketch.
your love is a dragster wave
it makes us breathe like two machines.
Avatar de l’utilisateur
Koma
Doors Of Perception
 
Messages: 5435
Inscription: 30 Sep 2006 10:57
Localisation: jours étranges

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Staph Beck » 14 Juin 2009 00:14

Image
Tonight's the night. And it's going to happen again, and again. It has to happen. Nice night.
Avatar de l’utilisateur
Staph Beck
Guitar Lover
 
Messages: 6630
Inscription: 11 Fév 2007 20:48
Localisation: Kickapoo

Re: Blaguounettes vaseuses ou pas.

Messagede Chewy » 14 Juil 2009 09:33

Ah ouais, quand même ?
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

PrécédenteSuivante

Retourner vers It's a hard day's life

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron