Ecrivez l'histoire.

votre quotidien vos debats ici vous discutez de ce que vous avez envie, de ce qui vous revolte ou passionne

Modérateur: Beck team

Re: Ecrivez l'histoire.

Messagede Chewy » 20 Sep 2009 05:19

(Oui, je sais, mais je bade que tu sois le seul à t'en rendre compte. Ceci dit il est 5h32 et je m'en vais vous pondre un petit paragraphe illico presto ^^)

Le problème qui se posait maintenant était le suivant : comment se sortir d'une bulle posée sur le fond d'un lac sans se noyer ? J'estimais la distance me séparant de la surface à quelque chose comme "vachement trop loin pour y arriver en une seule fois", et comme je ne savais pas respirer sous l'eau... Je me pris les mains dans la tête et essayait de me triturer les méninges histoire de trouver la solution...Tout boire ? Impossible. Faire bouillir l'eau ? Impossible sans feu et sans me faire bouillir moi aussi. Sauter le plus haut possible ? Rhaaa, la surface trop lointaine !

Abandonnant mes réflexions rocambolesques, je me mis à observer mon environnement. Encore une fois, c'était assurément un endroit aux lois physiques modifiées... Pour preuve, je voyais passer des animaux marins (que j'identifiais sans mal grâce à ma connaissance toute fraiche) dont les évolutions étaient aériennes, fluides, et sans mouvements inutiles... j'enviai ces bestioles capables de voler dans ce milieu qui m'était inconnu. Un instant ! De voler, vraiment ? Sans bouger, certaines créatures marines parvenaient à rester sur place, se laissant bercer par des mouvements d'eau. Je compris alors comment je pouvais m'en sortir, avec une solution relativement simple. Mais j'allais avoir besoin de l'aide des bestioles luminescentes (tiens, "lumibe" pourrait être un nom potable) afin de la mettre en oeuvre, si mon hypothèse était juste.

Pendant ce temps, patientant telle une antique Parque, Scythée patientait. Si tout se passait bien, il devait maintenant se trouver au fond du lac. Est-ce que l' Eau serait le facteur déclenchant, comme pour elle ? Un doute l'envahit, le premier depuis longtemps. Si l'Air avait fait de lui son émule, alors tout cela n'avait servir à rien, de même que pour l' Eau, dont elle était déjà une représentante accomplie. La Terre serait déjà beaucoup plus intéressante, mais le pire serait sans doute le dernier élément... si le Feu adoptait son jeune protégé, alors elle aurait sans doute à le tuer, avant qu'il ne devienne fou lui même et entraine de nombreux innocents dans la mort... Quelque part, loin au fond de son être, un tiraillement la poussait à retourner vers sa terre natale, vers son monde ténébreux qui n'en finissait pas d'agoniser... Elle se demandait combien de temps avait passé. Combien de générations lui avaient succédé, ignorant sa mission et désespérant de sauver leur petit univers personnel ? Une question qui resterait pour l'instant sans réponse...

PFOU ! Enfin l'air libre ! Mon plant a marché ! Bon, maintenant, direction la rive, ce serait bien de pouvoir se sécher l'échine avant d'attraper la mort ! En tout cas, je suis VIVANT ! (floppée d'injures exprimant ma joie de vivre)

Je me trouvais donc enfin à la surface du lac, nageant vers le rivage. En y repensant, mon plan avait été peut être un peu compliqué. Comme j'étais dans une bulle, je m'étais imaginé qu'il suffisait d'un peu de gaz supplémentaire pour me faire décoller, mais je n'avais pas remarqué les fixations de mon habitacle au fond rocheux. J'avais donc enclin les Lumibes à émoustiller la mousse sur laquelle je reposais, afin de dégager de l'oxygène en plus grande quantité, et j'avais imaginé que la bulle décollerait sans problèmes...
Conformément à mon hypothèse, les Lumibes pouvaient agir sur la matière vivante, et c'est sans doute ainsi qu'ils avaient soigné mes blessures récoltées à la suite de ma chute. Le seul souci, c'est que comme la bulle était fixée, elle ne s'était pas décollée du fond mais déchirée d'un coup, libérant une énorme sphère gazeuse et mon pauvre corps maltraité. Mais bon, au final, j'avais réussi à remonter, l'un dans l'autre.

Atteignant finalement le rivage après une sorte de pataugement visant à imiter les mouvements gracieux des créatures marines, je me déshabillai et mis ma combinaison à sécher. Se retrouver cul nul dans un territoire sauvage avait de quoi être effrayant, mais j'en avais tellement marre que je ne pensais même pas à être apeuré. Il me fallait maintenant trouver un moyen de remonter voir Scythée, et lui expliquer ma façon de penser, de façon claire et concise (et peut être même lui mettre une paire de claques, à cette ...)
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Re: Ecrivez l'histoire.

Messagede Chewy » 26 Sep 2009 08:00

Autour de moi, la jungle diffusait ses senteurs nauséabondes et ses habitants hurlaient à mes tympans. Je me mis en route, en essayant d'aller trouver un point en hauteur pour pouvoir me repérer. Je marchai donc, tel un Adam Crusoé, en essayant le moins possible de m'entailler la peau sur les nombreuses plantes aux feuilles affutées comme des scalpels. Au bout d'un moment, je m'aperçus (car j'avais bien évidemment pris soin de poser quelques repères) que je tournai un peu en rond. Je tentai alors de grimper à un arbre, parce que nom d'un usitope, y'en avait marre !

Après quelques ahanements, et un bon rapage de flanc, je pus enfin me dresser hors de la canopée. J'étais sur un arbre, lui même entouré de nombreux autres individus sylvestres. Le vert omniprésent commençait à me taper sur le système, mais enfin je pus m'apercevoir que je n'étais pas du tout dans la bonne direction ! Le départ du cable, à l'aplomb duquel se trouvait la plateforme d'où j'avais chu, se trouvait dans mon dos. Bon.

J'aperçus toutefois une autre chose intéressante : le fameux trou sombre et venteux dont les Lumibes m'avaient projeté l'image (avec le son, s'il vous plait) dans le cerveau. Comme je ne savais pas voler, et que la plateforme était hors d'atteinte par escalade, je me dis alors qu'il serait peut être avisé d'aller chercher une sortie par ce trou, qui me mènerait peut être bien vers un endroit un peu plus moderne... Décidé et remotivé, je me mis en route prestement, le derrière douloureux après m'être râpé les fesses en descendant de mon arbre.
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Re: Ecrivez l'histoire.

Messagede Chewy » 12 Nov 2009 06:54

Je marchai pendant un quart de jour environ, avant d’arriver à destination. De loin, le trou paraissait uniforme et régulier, mais de plus près j’apercevais des variations de couleurs, avec des veines de minéraux clairs, et des macrocristaux multicolores. En effet, l’endroit n’avait pas été conquis par la végétation et se composait de roche brute. Encore un phénomène bizarre. Au centre de la formation géologique, un gouffre abrupt s’enfonçait dans le sol, ne laissant rien d’autre qu’une sensation de vide et de noirceur.

Sur ce, une vision lumibienne me parvient, suggérant que je pénètre dans le puits naturel qui s’étendait à mes pieds. Je demandais alors par le même biais si une Lumibe voulait bien m’accompagner, et aussitôt un de ces petits êtres fantasmagoriques s’incrusta dans l’aventure. Je pris alors mon courage à deux mains, et fit un pas en avant. Et puis un autre, jusqu’à arriver au bord du gouffre. Et, fermant les yeux pour ne pas reculer, je sautai, accompagné de mon petit compagnon lumineux.

Je reprends conscience, comme si je m’éveillais soudainement à la vie. Il fait nuit, mais la forêt n’est pas silencieuse, et j’entends les cris des prédateurs nocturnes et de leurs proies. Curieusement, rien ne me parvient près de l’endroit où je me trouve, et je prends conscience de la légèreté de tout mon être. Mes sensations physiques sont plus intenses, plus vivantes. Je me sens aussi différent, changé de l’intérieur, même si mes souvenirs récents sont brouillés. Il me revient des sensations de chaleur, et une sensation de lumière intense. A mes côtés, la petite lumibe a changé, brille plus intensément, sans pour autant blesser mon regard. Je ressens un changement spirituel de son côté aussi, m’étonne d’en avoir conscience. Puis mon regard tombe sur ce qui m’entoure, et j’aperçois Scytherei, assise, les yeux fermés, ses doigts parcourant silencieusement sa Synthare. Je suis de retour sur la plate-forme au belvédère, et ne m’en étonne pas plus que ça. Je me lève, je suis nu, mais n’en ressens nulle gêne. Les écorchures de mon corps ont disparu, et je sens un frissonnement m’agiter quand le vent souffle sur moi. Je me sens bien.
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Re: Ecrivez l'histoire.

Messagede Nours » 02 Nov 2010 21:57

Hop là, c'est la tentative de l'année pour relancer ce topic :p En espérant que tout le monde participe comme lors de la première fois, je vais tenter de rendre la chose assez fun pour que chacun aie envie de poster. Et je pense que chacun sera plus motivé si on refait un délire proche de nous comme le premier :)
[Héroic Fantasy] [Humour] [Le forum à l’âge médiéval]

Personne n’osait s’aventurer sur les Terres du Poney Ensanglanté passé minuit. Personne n’osait même s’y aventurer tout court. Mais étrangement, cette nuit là, un homme de forte corpulence et à la barbe foisonnante, s’avançait d’un pas prudent parmi les rochers aiguisés. Prenant appui sur son gigantesque bâton, il réussit à se hisser jusqu’au haut de la plus haute montagne après de nombreux efforts. Il prit quelques instants pour contempler le paysage, fier de son ascension. Ce n’est qu’au bout de quelques minutes qu’il se rendit compte qu’il avait laissé l’objet à cacher au pied du mont. Il souffla, puis entrepris de descendre la montagne. A pied. Pas à cheval.
Le lendemain à la même heure, Chewy réussit de nouveau à atteindre le sommet. Cette fois ci, il ne prit pas le temps de regarder la vue que lui offrait cette conasse de montagne, et s’empressa sans plus tarder de défaire le lourd paquet qu’il avait transporté. Il en sortit une magnifique épée, incrusté de rubis et de diverses autres pierres précieuses. Sur la lame était gravé ces mots « L’épée élue parmi les épées. Fabriquée par Chouchou Cannelle »
Le tonnerre se mit à gronder, Chewy porta l’épée au dessus de sa tête et l’abattit avec force dans la pierre. Elle sembla s’unir à la roche dans un éclair de feu, puis plus rien.

-C’était pas trop tôt. Je commençais à trouver le temps bien long.
-Crypto ! dit Chewy qui ne semblait pas du tout surpris.
-Le temps est donc venu. Une nouvelle bataille épique doit donc avoir lieu. Le bien contre le mal, les gentils contre les méchants. Ou pas.
-Crypto, il est interdit de se téléporter sur la montagne du Destin, les écrits disent que le mage qui osera enfreindre cette règle sera instantanément foudroyé de douleur !
Crypto attendit quelques minutes, sans dire un mot. Il regarda autour de lui.

-Bah je me porte très bien là. Je crois juste que c’est un attrape pigeon.
- Mais…j’ai mis deux jours pour la gravir.
-Moi j’ai mis deux secondes à partir de mon salon. Youhou, record du monde !! J’aurais du amener un mage officiel du Guiness Grimoire des Records. J’entre déjà dans la légende, ça ne présage rien de bon pour toi et ton poulain !
-Si cette histoire de téléportation est fausse, peut être que celle de l’épée l’est également…

Le ciel se mit à gronder et à lancer des éclairs. Un petit nuage noir se forma au dessus de Chewy, déversant une pluie abondante sur sa tête.

-Je crois que tu as ta réponse, dit Crypto. Tu commences vraiment très mal. Je sens que le monde sera bientôt notre, et que nous pourrons créer une nouvelle dynastie démoniaque où tous seront obligés de nous servir. Le monde est d’hors et déjà mien !!
-Ne te fais pas trop vite des idées ! N’oublie pas ce que dis la légende :

Lorsque l’épée reine apparaîtra, deux magiciens rivaux se combattront,
Par le biais de jeunes bras, une guerre sans merci ils mèneront,
Chacun d’eux devra trouver, un guerrier à former
Et une compagnie naîtra, autour de ces prétendus rois
Sans merci ils devront, chercher le chemin menant à l’épée
Sans merci ils devront, lutter pour être les premiers
Et au à celui qui vaincra, le trône lui reviendra.

-Oui oui, je la connais par cœur, merci. Et je vu que tu en parles, je t’annonce que j’ai déjà choisi mon élu. Une jeune guerrière, pleine de haine envers ses semblables. Elle les trouve tous détestable, à part quelques uns, dont je fais heureusement parti. Et toi ? Qui as-tu donc choisi ?
- Un jeune gueux qui s’ennuyait près du chemin. C’est le seul volontaire que j’ai trouvé…Un certain Leck.
- Un gueux ! Tu me facilites la tache.
Avatar de l’utilisateur
Nours
Panda Tyranique
 
Messages: 4710
Inscription: 08 Mai 2006 19:16
Localisation: Région Parisienne

Re: Ecrivez l'histoire.

Messagede Chewy » 02 Nov 2010 22:38

- Aha ! Mais telle n'est pas la tache qui pensait l'être, et je ne serai point surpris de voir ta candidate échouer aux plus faciles des travaux qui attendent nos élus, rétorqua Chewy.
Crypto lui renvoya donc un regard farouche, empli de villaineté et de retorsitude, le tout agrémenté d'un regard sardonique sentant l'ail, à cause du saucisson dont Crypto s'était copieusement nourri au déjeuner.

Notons que la téléportation depuis le salon est en effet très utile, néanmoins il faut parfois réfléchir à deux fois avant d'agir, notamment en ce qui concerne la paire de pantoufles fuschia qu'on porte chez soi quand on est un mage maléfique. Mais bref, passons sur les détails sans importance.

Sur ce, et puisque la téléportation était officiellement autorisée, Chewy se rendit auprès de son apprenti-roi, ledit Leck, surnommé "Entourloupeurs de pucelles" par les gens de la région. Après son arrivée (Vzioum !), Chewy se rendit compte que son étudiant méritait bien sa réputation en voyant une mignonne, gente et prude damoiselle empêtrée dans ses jupons à moitié défaits, cachant son visage d'une main et son abondante poitrine d'une autre. Cette vision mis Chewy en état de choc pour quelques secondes, jusqu'à ce que Leck pousse un gros soupir désabusé et déçu.

- Allez, va t'en, je repasserai plus tard quand j'aurai fini de me faire passer un savon par mon maitre, énonça le fieffé coquinou.
Et la demoiselle s'en alla, au dam de Chewy qui malgré son statut d'archimage représentant le bien ultime des petits lutins bleus dans la prairie enchantée, sentait quelques fourmillement le démanger dans les poils de son exquise chevelure. Nom d'une tondeuse !
Avatar de l’utilisateur
Chewy
Chewpatate
 
Messages: 1306
Inscription: 01 Fév 2008 13:45
Localisation: Lever de soleil.

Précédente

Retourner vers It's a hard day's life

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron